Jusqu'ici, les techniques utilisées produisaient du plastique juste bon pour des vêtements ou des carpettes. A l'aide d'une...

Jusqu'ici, les techniques utilisées produisaient du plastique juste bon pour des vêtements ou des carpettes. A l'aide d'une enzyme qu'elle a mise au point par mutation, Carbios est capable de dégrader les bouteilles PET à 90% en 10 heures. L'enzyme permet de récupérer les molécules de base, de les recycler et, donc, de les réutiliser pour faire des bouteilles de PET de très haute qualité. Carbios, pour doper son développement, a levé 14,5 millions d'euros auprès d'investisseurs comme Michelin et L'Oréal. La PME s'est aussi associée avec Novozymes, une société danoise, pour produire son enzyme à grande échelle.