Actuellement, 1,35 million de Belges sont affiliés à Doccle, soit un ménage belge sur quatre. D'ici la fin de 2019, Doccle veut donc porter le nombre de ses utilisateurs à 2,5 millions. Pour poursuivre son développement, la plateforme a récemment levé 500.000 euros par le biais d'une campagne de prêt participatif (crowdlending). Doccle entend se profiler davantage comme une "boîte aux lettres numérique".

Outre la possibilité d'expédier de manière digitale des envois recommandés, les utilisateurs de Doccle pourront à terme introduire des signatures numériques par l'intermédiaire de la plateforme, en collaboration avec l'application d'identification "Itsme". "En outre, Doccle lancera également dans les mois qui viennent plusieurs nouvelles mini-applis, qui contribueront à simplifier et à accélérer l'exécution de certaines obligations administratives.

Les utilisateurs pourront par exemple régler leur déménagement, récupérer des cotisations de leur mutualité et partager automatiquement des documents avec leur comptable, leur banque, leur compagnie d'assurance ou leur employeur en un seul clic", annonce la plateforme, qui restera gratuite pour ses utilisateurs.

Actuellement, 1,35 million de Belges sont affiliés à Doccle, soit un ménage belge sur quatre. D'ici la fin de 2019, Doccle veut donc porter le nombre de ses utilisateurs à 2,5 millions. Pour poursuivre son développement, la plateforme a récemment levé 500.000 euros par le biais d'une campagne de prêt participatif (crowdlending). Doccle entend se profiler davantage comme une "boîte aux lettres numérique". Outre la possibilité d'expédier de manière digitale des envois recommandés, les utilisateurs de Doccle pourront à terme introduire des signatures numériques par l'intermédiaire de la plateforme, en collaboration avec l'application d'identification "Itsme". "En outre, Doccle lancera également dans les mois qui viennent plusieurs nouvelles mini-applis, qui contribueront à simplifier et à accélérer l'exécution de certaines obligations administratives. Les utilisateurs pourront par exemple régler leur déménagement, récupérer des cotisations de leur mutualité et partager automatiquement des documents avec leur comptable, leur banque, leur compagnie d'assurance ou leur employeur en un seul clic", annonce la plateforme, qui restera gratuite pour ses utilisateurs.