La Haute Cour de Londres a estimé que Volkswagen avait bien mis en place un "logiciel truqueur" dans des voitures vendues au Royaume-Uni afin de réussir les tests d'émissions polluantes, selon un communiqué. La justice doit encore décider à quel dédommagement auront droit les 91.000 plaignants.

La Haute Cour de Londres a estimé que Volkswagen avait bien mis en place un "logiciel truqueur" dans des voitures vendues au Royaume-Uni afin de réussir les tests d'émissions polluantes, selon un communiqué. La justice doit encore décider à quel dédommagement auront droit les 91.000 plaignants.