L'Angola produit environ 9 millions de carats (1,8 tonne) de diamants et est le cinquième producteur mondial. Actuellement, à peine 1% des diamants angolais transitent par Anvers. La plupart des diamants d'Angola vont vers Dubaï. Le nouveau président, successeur de Jose Eduardo dos Santos qui avait été 38 ans au pouvoir, a pris des mesures pour donner un nouvel élan aux industries principales de son pays. Ces initiatives pourraient donner une impulsion au secteur diamantaire d'Anvers. "Il a été dit que l'Angola était absent d'Anvers. C'est une situation qui appartient au passé. Nous allons désormais collaborer en tant que partenaire", a souligné le président.

L'Angola produit environ 9 millions de carats (1,8 tonne) de diamants et est le cinquième producteur mondial. Actuellement, à peine 1% des diamants angolais transitent par Anvers. La plupart des diamants d'Angola vont vers Dubaï. Le nouveau président, successeur de Jose Eduardo dos Santos qui avait été 38 ans au pouvoir, a pris des mesures pour donner un nouvel élan aux industries principales de son pays. Ces initiatives pourraient donner une impulsion au secteur diamantaire d'Anvers. "Il a été dit que l'Angola était absent d'Anvers. C'est une situation qui appartient au passé. Nous allons désormais collaborer en tant que partenaire", a souligné le président.