Le vice-président de cette ASBL, et chargé du sponsoring, est Jean-Claude Fontinoy à l'encontre duquel le parquet de Namur a ouvert il y a quelques mois une information judiciaire. La procédure aurait été lancée entre autres à la suite de témoignages sur la gestion de cette ASBL.

La firme DEME, spécialisée dans le dragage, a effectué deux versements de 35.000 euros alors que la société Rent-A-Port, développant des infrastructures portuaires au Vietnam ou à Oman, a versé 5.000 euros en 2015 aux Plus Beaux Villages de Wallonie. "Rien à voir avec l'objet social de ce club des coquets villages wallons, qui vise à promouvoir la ruralité douce, le patrimoine et le tourisme d'un jour", épingle Médor.

M. Fontinoy a réservé sa réaction au journal Le Soir, il y dément tout conflit d'intérêt. "Evidemment qu'il faut connaître ces chefs d'entreprise pour leur demander de soutenir une ASBL qui promeut le patrimoine wallon. J'utilise mon carnet d'adresse, oui." Mais ces dons privés étaient-ils des renvois d'ascenseur? "C'est ridicule et malveillant", estime-t-il. "On parle de 'corruption', mais je n'ai jamais rentré une seule note de frais ou de restaurant pour l'ASBL", affirme encore M. Fontinoy.

S'il refuse de communiquer la liste des différents sponsors de l'ASBL, ce qui reviendrait "à jeter l'opprobre sur des entreprises respectables" selon lui, il indique n'avoir rien à cacher et que l'ASBL "Les Plus Beaux Villages De Wallonie" la donnera à la Justice si celle-ci la demande.

Le vice-président de cette ASBL, et chargé du sponsoring, est Jean-Claude Fontinoy à l'encontre duquel le parquet de Namur a ouvert il y a quelques mois une information judiciaire. La procédure aurait été lancée entre autres à la suite de témoignages sur la gestion de cette ASBL.La firme DEME, spécialisée dans le dragage, a effectué deux versements de 35.000 euros alors que la société Rent-A-Port, développant des infrastructures portuaires au Vietnam ou à Oman, a versé 5.000 euros en 2015 aux Plus Beaux Villages de Wallonie. "Rien à voir avec l'objet social de ce club des coquets villages wallons, qui vise à promouvoir la ruralité douce, le patrimoine et le tourisme d'un jour", épingle Médor. M. Fontinoy a réservé sa réaction au journal Le Soir, il y dément tout conflit d'intérêt. "Evidemment qu'il faut connaître ces chefs d'entreprise pour leur demander de soutenir une ASBL qui promeut le patrimoine wallon. J'utilise mon carnet d'adresse, oui." Mais ces dons privés étaient-ils des renvois d'ascenseur? "C'est ridicule et malveillant", estime-t-il. "On parle de 'corruption', mais je n'ai jamais rentré une seule note de frais ou de restaurant pour l'ASBL", affirme encore M. Fontinoy. S'il refuse de communiquer la liste des différents sponsors de l'ASBL, ce qui reviendrait "à jeter l'opprobre sur des entreprises respectables" selon lui, il indique n'avoir rien à cacher et que l'ASBL "Les Plus Beaux Villages De Wallonie" la donnera à la Justice si celle-ci la demande.