L'investissement s'élève à 100 millions d'euros pour une installation d'une capacité de 180.000 tonnes de déchets par an.

La centrale fournira électricité et vapeur aux entreprises chimiques situées dans la zone portuaire adjacente (Waaslandhaven). Les deux partenaires espèrent commencer la construction d'ici la fin de l'année pour un démarrage au second semestre 2021.

Indaver et Suez sont concurrentes mais aucune des deux sociétés ne se voyait consentir seule un tel investissement.

L'investissement s'élève à 100 millions d'euros pour une installation d'une capacité de 180.000 tonnes de déchets par an.La centrale fournira électricité et vapeur aux entreprises chimiques situées dans la zone portuaire adjacente (Waaslandhaven). Les deux partenaires espèrent commencer la construction d'ici la fin de l'année pour un démarrage au second semestre 2021. Indaver et Suez sont concurrentes mais aucune des deux sociétés ne se voyait consentir seule un tel investissement.