En ce début décembre Coca-Cola entame sa traditionnelle campagne de Noël, et cette année l'accent est mis sur l'inclusion. "Le thème choisi par Coca-Cola pour la campagne de Noël est "Nous avons tant à partager", explique Suzanne Decock, PR & Communications Manager chez Coca-Cola. En effet, parmi les innombrables opinions et avis différents, on a parfois l'impression que l'on ne s'entend plus. Nous voulions voir le positif derrière tout cela, souligner que malgré les différences, il y a des points communs qui rassemblent les personnes. Ce sont ces points communs et cette volonté de rassembler les uns et les autres qui notamment se traduisent par le partenariat avec la Croix-Rouge de Belgique pour leur campagne "Choisissez-moi"".

En effet, si cette année Coca-Cola se penche sur l'inclusion, la Croix-Rouge base, elle, sa campagne de Noël sur l'entraide. "Pour la plupart des gens, nos bénévoles sont une évidence: ils sont toujours là. Cependant, ils ne peuvent aider les personnes dans le besoin que grâce au soutien de la population. Avec cette action nationale, nous facilitons encore les choses, en donnant l'opportunité à tout un chacun de nous soutenir en mettant simplement ses produits Coca-Cola favoris dans son panier de course. De cette manière, nous désirons atteindre ce que nous appelons "the unserved audience": les personnes pour lesquelles les seuils sont trop élevés pour s'engager dans des actions comme le Télévie ou pour faire un don financier", souligne Ine Tassignon de la Croix-Rouge de Belgique.

© dr

Ainsi, tout au long de cette campagne (du 15 décembre au 15 janvier) les produits Coca-Cola porteront une étiquette "Choisissez-moi, aidez-nous à aider" afin de sensibiliser les acheteurs aux causes défendues par la Croix-Rouge. Et si la marque de sodas ne reverse aucun centime pour les produits achetés en grandes surfaces, d'autres formes de soutien financier ont été prévues.

"La collaboration de Coca-Cola avec la Croix-Rouge porte en fait sur un montant fixe de 50.000 euros. Mais nous voulions faire quelque chose de plus, ce "plus" se traduit avec la vente des pulls de Noël, au prix de 19,99 euros, dans un des deux camions Coca-Cola. Les visiteurs, lors de leur passage à bord du camion, peuvent acheter leur pull et le personnaliser : 6,50 euros sont alors reversés à la Croix-Rouge dans le cadre de cette campagne. Chaque jour, 150 pulls sont disponibles par camion et la tournée de Noël s'arrêtera dans 46 endroits."

L'argent récolté est destiné à créer et financer un service de médiateurs de la Croix-Rouge afin d'aider les élèves les plus socialement vulnérables en leur offrant de meilleures perspectives d'avenir.

Parallèlement à cela Coca-Cola a mené une enquête sur les traditions de Noël dans notre pays. Si les avis divergent sur le placement ou pas d'un sapin, si ce sapin doit être un vrai ou un faux, sur le fait d'offrir des cadeaux à qui et pour quel montant, l'étude montre néanmoins (sans beaucoup de surprise) que Noël reste un moment privilégié pour les Belges, qu'ils veulent partager avec les personnes qui leur sont proches.

En ce début décembre Coca-Cola entame sa traditionnelle campagne de Noël, et cette année l'accent est mis sur l'inclusion. "Le thème choisi par Coca-Cola pour la campagne de Noël est "Nous avons tant à partager", explique Suzanne Decock, PR & Communications Manager chez Coca-Cola. En effet, parmi les innombrables opinions et avis différents, on a parfois l'impression que l'on ne s'entend plus. Nous voulions voir le positif derrière tout cela, souligner que malgré les différences, il y a des points communs qui rassemblent les personnes. Ce sont ces points communs et cette volonté de rassembler les uns et les autres qui notamment se traduisent par le partenariat avec la Croix-Rouge de Belgique pour leur campagne "Choisissez-moi"". En effet, si cette année Coca-Cola se penche sur l'inclusion, la Croix-Rouge base, elle, sa campagne de Noël sur l'entraide. "Pour la plupart des gens, nos bénévoles sont une évidence: ils sont toujours là. Cependant, ils ne peuvent aider les personnes dans le besoin que grâce au soutien de la population. Avec cette action nationale, nous facilitons encore les choses, en donnant l'opportunité à tout un chacun de nous soutenir en mettant simplement ses produits Coca-Cola favoris dans son panier de course. De cette manière, nous désirons atteindre ce que nous appelons "the unserved audience": les personnes pour lesquelles les seuils sont trop élevés pour s'engager dans des actions comme le Télévie ou pour faire un don financier", souligne Ine Tassignon de la Croix-Rouge de Belgique.Ainsi, tout au long de cette campagne (du 15 décembre au 15 janvier) les produits Coca-Cola porteront une étiquette "Choisissez-moi, aidez-nous à aider" afin de sensibiliser les acheteurs aux causes défendues par la Croix-Rouge. Et si la marque de sodas ne reverse aucun centime pour les produits achetés en grandes surfaces, d'autres formes de soutien financier ont été prévues. "La collaboration de Coca-Cola avec la Croix-Rouge porte en fait sur un montant fixe de 50.000 euros. Mais nous voulions faire quelque chose de plus, ce "plus" se traduit avec la vente des pulls de Noël, au prix de 19,99 euros, dans un des deux camions Coca-Cola. Les visiteurs, lors de leur passage à bord du camion, peuvent acheter leur pull et le personnaliser : 6,50 euros sont alors reversés à la Croix-Rouge dans le cadre de cette campagne. Chaque jour, 150 pulls sont disponibles par camion et la tournée de Noël s'arrêtera dans 46 endroits." L'argent récolté est destiné à créer et financer un service de médiateurs de la Croix-Rouge afin d'aider les élèves les plus socialement vulnérables en leur offrant de meilleures perspectives d'avenir. Parallèlement à cela Coca-Cola a mené une enquête sur les traditions de Noël dans notre pays. Si les avis divergent sur le placement ou pas d'un sapin, si ce sapin doit être un vrai ou un faux, sur le fait d'offrir des cadeaux à qui et pour quel montant, l'étude montre néanmoins (sans beaucoup de surprise) que Noël reste un moment privilégié pour les Belges, qu'ils veulent partager avec les personnes qui leur sont proches.