En Wallonie, seuls les magasins de Froyennes, Gosselies, Tubize, Huy (partiellement), Jambes, Verviers, Anderlues, Boncelles, Marche-en-Famenne, Libramont, Braine-l'Alleud, Charleroi, Rocourt, Wavre et La Louvière resteraient ouverts.

En Flandre, toutes les enseignes devraient fermer, sauf celle de l'outlet à Machelen, a précisé la ministre.

"Le siège social de l'entreprise se situant à Bruxelles, c'est Actiris qui gère la restructuration, les syndicats privilégiant, de leur côté, des solutions d'outplacement individuel plutôt qu'une cellule de reconversion", a ajouté Christie Morreale, interrogée mardi en commission du Parlement de Wallonie par le député socialiste Dimitri Legasse. "Le Forem proposera néanmoins un accompagnement aux travailleurs qui le souhaitent", a-t-elle souligné.

Mi-janvier, Orchestra-Prémaman avait fait part de son intention de fermer 22 magasins en plus des douze dont la fermeture avait été actée fin 2019. A terme, le groupe ne conservera que 19 magasins sur les 53 qu'il détenait en Belgique et y maintiendra quelque 200 emplois.

En Wallonie, seuls les magasins de Froyennes, Gosselies, Tubize, Huy (partiellement), Jambes, Verviers, Anderlues, Boncelles, Marche-en-Famenne, Libramont, Braine-l'Alleud, Charleroi, Rocourt, Wavre et La Louvière resteraient ouverts. En Flandre, toutes les enseignes devraient fermer, sauf celle de l'outlet à Machelen, a précisé la ministre. "Le siège social de l'entreprise se situant à Bruxelles, c'est Actiris qui gère la restructuration, les syndicats privilégiant, de leur côté, des solutions d'outplacement individuel plutôt qu'une cellule de reconversion", a ajouté Christie Morreale, interrogée mardi en commission du Parlement de Wallonie par le député socialiste Dimitri Legasse. "Le Forem proposera néanmoins un accompagnement aux travailleurs qui le souhaitent", a-t-elle souligné. Mi-janvier, Orchestra-Prémaman avait fait part de son intention de fermer 22 magasins en plus des douze dont la fermeture avait été actée fin 2019. A terme, le groupe ne conservera que 19 magasins sur les 53 qu'il détenait en Belgique et y maintiendra quelque 200 emplois.