Cet appel est lancé par Wouter Torfs (chaussures Torfs), Bart Claes (JBC), Grete Remen (Damhert), Luc Van Mol (ZEB) et Frans Colruyt (Colruyt). La majeure partie des achats en ligne réalisés depuis la Belgique se fait en réalité par le biais de géants étrangers de l'e-commerce comme Amazon. Mais, dans ce cas, la valeur ajoutée qui reste dans notre pays est presque nulle, font remarquer les CEO. "Celui qui achète belge soutient l'économie belge et contribue à la prospérité en Belgique."

La fédération du secteur du commerce, Comeos, comprend l'appel des CEO, elle qui a calculé que 53,7% du chiffre d'affaires du commerce en ligne en Belgique, soit quatre milliards d'euros, file à l'étranger.

Cet appel est lancé par Wouter Torfs (chaussures Torfs), Bart Claes (JBC), Grete Remen (Damhert), Luc Van Mol (ZEB) et Frans Colruyt (Colruyt). La majeure partie des achats en ligne réalisés depuis la Belgique se fait en réalité par le biais de géants étrangers de l'e-commerce comme Amazon. Mais, dans ce cas, la valeur ajoutée qui reste dans notre pays est presque nulle, font remarquer les CEO. "Celui qui achète belge soutient l'économie belge et contribue à la prospérité en Belgique."La fédération du secteur du commerce, Comeos, comprend l'appel des CEO, elle qui a calculé que 53,7% du chiffre d'affaires du commerce en ligne en Belgique, soit quatre milliards d'euros, file à l'étranger.