Les fédérations patronales Traxio et Febelcar se sont associées à l'entreprise de services RH Acerta pour élaborer un cadre réglementaire qui pourra rendre transparents ces congés de quelques petites heures appelés microabsences. Un projet d'accord a été élaboré. Les partenaires sociaux vont maintenant devoir réfléchir à des règles spécifiques afin d'aboutir à une CCT.

La nouvelle convention collective de travail permettra de suspendre sa journée pendant une heure, sans apporter de justificatif mais en signalant son absence par écrit. Le travailleur sera payé durant cette heure. Mais il devra prester une heure supplémentaire un autre jour, sans rémunération. Cela est rendu possible par le système des heures supplémentaires volontaires de la loi Peeters. Ce nouveau système concerne principalement le travail ouvrier. En effet, les employés disposent déjà de facilités, comme le télétravail.