Pour ce faire, outre la quinzaine de pompes proposant des bières au fûts stockés dans une chambre froide, cinq pompes sont directement reliées à des cuves de 600 litres.

Le projet a plu aux responsables de Be-Here, qui veulent faire de l'endroit un haut lieu de l'économie circulaire et durable. "L'activité brassicole génère beaucoup de déchets. Nous avons voulu travailler sur le contenant", explique Mathieu Huygens, brasseur et fondateur de La Source. La bière sera donc servie directement dans le verre du consommateur sur place et, si certains désirent emporter l'un ou l'autre breuvage, Mathieu Huygens a opté pour la cannette. "Une cannette, c'est 20 grammes d'aluminium alors que la bouteille pèse quelque 300 grammes. Les casiers de cannettes prennent en outre moins de place que ceux de bouteilles", avance-t-il.

"Ce choix nous permettra de faciliter le transport de nos bières, afin de réduire le nombre d'intermédiaires entre la production et les consommateurs pour assurer un circuit court de qualité. Nous privilégions également l'usage d'ingrédients locaux avec un maximum de produits belges ou des pays voisins."

Appartenant au CPAS de Bruxelles, le complexe Be-Here, logé dans les anciens entrepôts de la boisson apéritive française Byrrh, a été inauguré au printemps dernier. Un marché de produits bio est déjà ouvert et de nombreuses start-ups s'y installent dans des espaces de 200 à 600 mètres carrés.

La Source compte donc puiser également dans les créations élaborées par ses voisins et inscrire à sa carte des produits développés par Fermenthings ou par le fabricant de kombucha, Goutzi.

Quelque 300.000 euros ont été nécessaires pour mettre sur pied la microbrasserie que Mathieu Huygens a lancée avec sa femme Nina Carleer. Cette ouverture conforte un peu plus le statut de hub bruxellois de la bière acquis par le port de Bruxelles et ses alentours. Le site de Tour & Taxis doit en effet accueillir prochainement la brasserie de la Senne, et à moyen terme, la brasserie 28. Deux plus petites brasseries, No Science et En Stoemelings, ont pris leurs quartiers au sein de l'incubateur Greenbizz, situé à proximité.