Même si le secteur doit fournir davantage d'agents pour surveiller les supermarchés et les hôpitaux, de nombreux autres sont temporairement au chômage, explique ainsi Jan Cappelle, directeur de la fédération professionnelle.

Quelques importants clients du secteur sont en effet à l'arrêt en raison de la pandémie. A l'image de Brussels Airport, à Zaventem, où 700 agents sont d'ordinaires actifs et presque plus aucun pour le moment. La situation est encore pire à l'aéroport de Charleroi, qui emploie quelque 400 agents, puisqu'il est fermé depuis la fin mars et jusque début juin au moins. Et puis il y a aussi le secteur événementiel, un des principaux clients des entreprises de gardiennage en temps normal et dont les activités sont également à l'arrêt.

Entretemps, quelques importants clients, par exemple de grandes entreprises, ont redémarré leurs activités. cela n'empêche donc toutefois pas plusieurs centaines d'agents d'être au chômage économique pour le moment", déplore l'APEG.

Même si le secteur doit fournir davantage d'agents pour surveiller les supermarchés et les hôpitaux, de nombreux autres sont temporairement au chômage, explique ainsi Jan Cappelle, directeur de la fédération professionnelle. Quelques importants clients du secteur sont en effet à l'arrêt en raison de la pandémie. A l'image de Brussels Airport, à Zaventem, où 700 agents sont d'ordinaires actifs et presque plus aucun pour le moment. La situation est encore pire à l'aéroport de Charleroi, qui emploie quelque 400 agents, puisqu'il est fermé depuis la fin mars et jusque début juin au moins. Et puis il y a aussi le secteur événementiel, un des principaux clients des entreprises de gardiennage en temps normal et dont les activités sont également à l'arrêt. Entretemps, quelques importants clients, par exemple de grandes entreprises, ont redémarré leurs activités. cela n'empêche donc toutefois pas plusieurs centaines d'agents d'être au chômage économique pour le moment", déplore l'APEG.