Le secteur accorde déjà des reports de paiement de primes et s'est engagé à fournir un effort supplémentaire: chaque assuré des secteurs les plus touchés sera contacté par sa compagnie afin de passer en revue ses contrats d'assurance et les ajuster en fonction du volume d'activité future attendu, selon M. Dermagne. Dans la foulée d'auditions en commission de l'Économie de la Chambre, le vice-Premier ministre PS a envoyé un courrier à Assuralia dans lequel il demande explicitement au secteur de réduire rétroactivement les primes d'assurances pour les secteurs les plus touchés.

"Je souhaite obtenir des assureurs une diminution de la prime de façon rétroactive, depuis le début de la pandémie, soit depuis le 18 mars 2020, pour tous les assureurs et les assurés dont le risque a été sensiblement et durablement modifié", selon le ministre. L'objectif est d'adapter les primes d'assurances en fonction de la crise actuelle. La FSMA (l'Autorité des services et marchés financiers) sera chargée d'examiner les conditions d'application d'une telle mesure.

Le secteur accorde déjà des reports de paiement de primes et s'est engagé à fournir un effort supplémentaire: chaque assuré des secteurs les plus touchés sera contacté par sa compagnie afin de passer en revue ses contrats d'assurance et les ajuster en fonction du volume d'activité future attendu, selon M. Dermagne. Dans la foulée d'auditions en commission de l'Économie de la Chambre, le vice-Premier ministre PS a envoyé un courrier à Assuralia dans lequel il demande explicitement au secteur de réduire rétroactivement les primes d'assurances pour les secteurs les plus touchés. "Je souhaite obtenir des assureurs une diminution de la prime de façon rétroactive, depuis le début de la pandémie, soit depuis le 18 mars 2020, pour tous les assureurs et les assurés dont le risque a été sensiblement et durablement modifié", selon le ministre. L'objectif est d'adapter les primes d'assurances en fonction de la crise actuelle. La FSMA (l'Autorité des services et marchés financiers) sera chargée d'examiner les conditions d'application d'une telle mesure.