Deliveroo, qui livre à vélo des plats cuisinés, se concentre cette année sur les "marques virtuelles". L'entreprise veut miser sur les restaurants à la recherche d'une ouverture de marché dans un quartier déterminé. Par exemple, une pizzeria qui vendrait également des wraps sous un autre nom via Deliveroo. Cela permettrait d'augmenter le nombre de commandes chez les restaurateurs.

Il existe déjà une cinquantaine de restaurants de ce type en Belgique, à en croire Rodolphe Van Nuffel de Deliveroo. "Il est réaliste de penser que d'ici la fin de l'année, il y en aura une soixantaine", estime-t-il. "Cela marche très bien en Belgique." En Europe, l'entreprise veut lancer 1.700 marques virtuelles d'ici la fin de l'année.

Toujours selon M. Van Nuffel, quelque 13.000 personnes commanderont au moins une fois un plat sur Deliveroo cette année en Belgique. L'entreprise compte 2.600 livreurs actifs dans le plat pays.