"L'entrepreneuriat étudiant est en hausse et surfe clairement sur les vagues du climat économique optimiste", estime Danny Van Assche, le directeur de l'Unizo, la fédération des entrepreneurs flamands.

"Créer sa propre entreprise est devenu tendance, y compris chez les jeunes." La popularité de l'entrepreneuriat auprès de ce public progresse d'ailleurs dans toutes les régions du pays. La plus grande part de ces étudiants gérant leur propre entreprise est masculine. L'an dernier, 4.213 hommes aux études se sont lancés dans les affaires, contre seulement 2.718 femmes.