En 2002, la part d'indépendants débutants entre 18 et 30 ans s'élevait encore à 36,6% du nombre total d'entrants. Il a chuté à 33,9% en 2011. Par ailleurs, les jeunes entrepreneurs jettent plus vite l'éponge qu'il y a 10 ans.

"Que de moins en moins de jeunes choisissent le statut d'indépendant est inquiétant", estime la présidente du SNI, Christine Mattheeuws.

Selon elle, il existe deux raisons: on accorde que très peu d'attention à l'esprit d'entreprise dans l'enseignement et le statut social des indépendants laisse encore à désirer. "C'est la raison pour laquelle il y a du travail à fournir sur les deux fronts pour les réformes."

Avec Belga

En 2002, la part d'indépendants débutants entre 18 et 30 ans s'élevait encore à 36,6% du nombre total d'entrants. Il a chuté à 33,9% en 2011. Par ailleurs, les jeunes entrepreneurs jettent plus vite l'éponge qu'il y a 10 ans. "Que de moins en moins de jeunes choisissent le statut d'indépendant est inquiétant", estime la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. Selon elle, il existe deux raisons: on accorde que très peu d'attention à l'esprit d'entreprise dans l'enseignement et le statut social des indépendants laisse encore à désirer. "C'est la raison pour laquelle il y a du travail à fournir sur les deux fronts pour les réformes." Avec Belga