La semaine dernière, D'Ieteren a présenté aux investisseurs les résultats trimestriels du groupe mais a aussi évoqué ses objectifs. Les premiers sont excellents, avec les quatre activités principales en croissance. Belron (Carglass), a vu son chiffre d'af...

La semaine dernière, D'Ieteren a présenté aux investisseurs les résultats trimestriels du groupe mais a aussi évoqué ses objectifs. Les premiers sont excellents, avec les quatre activités principales en croissance. Belron (Carglass), a vu son chiffre d'affaires grimper de 18,4% (par rapport à la même période en 2021) à 1,25 milliard d'euros. Malgré la pénurie de semi-conducteurs et des problèmes d'approvisionnement liés à la guerre en Ukraine, D'Ieteren Automotive a progressé de 6,7%, à 969,3 millions d'euros. Elle détient une part de marché de 21,7% dans le marché belge des voitures neuves mais son carnet de commandes est riche de 94.000 véhicules, un record. TVH Parts, la nouvelle filiale spécialisée dans les pièces détachées à destination de la logistique, l'infrastructure ou l'agriculture, et promise à un grand avenir vu l'avènement de la circularité, est aussi en forte hausse (24%), à 384,1 millions d'euros. Même Moleskine a retrouvé des couleurs (+28,5%, à 27,6 millions d'euros). Ces excellents résultats dopent la confiance de D'Ieteren qui, d'ici à fin 2025, vise un bénéfice consolidé ajusté avant impôts d'au moins 950 millions d'euros, soit deux fois celui de l'an dernier.