Mais l'espagnole se veut plus délurée et se pare notamment d'un kit carrosserie assez voyant (jupes latérales, diffuseur arrière, etc.). A bord, cette Cupra nous reçoit dans des sièges baquets confortables, soutenant bien le corps et recouverts de tissu ou de microfibre recyclés. Si l'ergonomie de la planche de bord est discutable (toutes les fonctions se pilotent via les menus de l'écran central), les plastiques sont moins basiques que dans l'ID. 3. A l'arrière, l'habitabilité est ...

Mais l'espagnole se veut plus délurée et se pare notamment d'un kit carrosserie assez voyant (jupes latérales, diffuseur arrière, etc.). A bord, cette Cupra nous reçoit dans des sièges baquets confortables, soutenant bien le corps et recouverts de tissu ou de microfibre recyclés. Si l'ergonomie de la planche de bord est discutable (toutes les fonctions se pilotent via les menus de l'écran central), les plastiques sont moins basiques que dans l'ID. 3. A l'arrière, l'habitabilité est très généreuse et le coffre suffisant. La Born est une propulsion portant son moteur électrique sur l'essieu arrière. Elle sera proposée en 150 ch (batterie de 45 kWh), 204 ch (58 kWh), voire momentanément 231 ch avec le pack optionnel e-Boost, qui peut aussi s'accompagner d'une plus grosse batterie (77 kWh). La 204 ch offre des performances décentes mais pas décapantes. Côté suspension, cette Cupra est plus ferme qu'une VW ID. 3 mais le compromis confort/tenue de route séduit: on prend beaucoup de plaisir en courbe grâce au châssis très équilibré et au roulis limité. On regrette juste que la direction et la pédale de freins manquent un peu de ressenti. La batterie de 58 kWh nous a permis de boucler plus de 300 kilomètres en pratique. Au terme de cet essai, on retient que cette Cupra électrique est tout aussi aboutie que la VW ID. 3 dont elle dérive. Elle est même plus dynamique à conduire, sans être moins pratique. Un bon produit. Mais cette Born coûte 4.000 euros de plus qu'une ID. 3 en étant à peine mieux équipée. Ce qui aurait été plus intéressant pour l'acheteur, c'est un clone de l'ID. 3 badgé Seat, et donc plus abordable. Mais ce n'est pas au programme actuellement. Par contre, on attend d'autres électriques chez Cupra: le SUV Tavascan en 2024 et une citadine à pile en 2025.