Pour mettre fin à l'action des procureurs généraux, le cabinet de conseil a accepté une transaction pénale de 573 millions de dollars, dont 80% seront payés immédiatement, le reste devant ...

Pour mettre fin à l'action des procureurs généraux, le cabinet de conseil a accepté une transaction pénale de 573 millions de dollars, dont 80% seront payés immédiatement, le reste devant l'être dans les quatre ans. Le montant total sera réparti entre les Etats et couvrira l'ensemble des frais de la procédure. Cet accord n'inclut pas une reconnaissance de responsabilité ou de faute de la part de McKinsey dans l'épidémie de morts par surdoses d'opioïdes sur ordonnance aux Etats-Unis. Les autorités américaines reprochaient au consultant les conseils stratégiques et de marketing destinés à optimiser la vente des susdits opioïdes. Etaient visés les conseils donnés aux sociétés pharmaceutiques Purdue, qui a plaidé coupable de trois délits et est visée par des centaines de milliers de plaintes, et Johnson & Johnson, qui négocie toujours une transaction. Plus de 200.000 Américains sont morts d'une surdose d'opioïdes entre 1999 et 2018.