Mais sur la même période, 14.319 interruptions sans allocation (dont 8.237 dans le cadre du crédit-temps, 5.102 en congés thématiques et 980 en interruption de carrière) ont été prises, selon les données mensuelles de l'Onem.

Concernant les allocations versées, elles se répartissent comme tel: 94.689 allocations pour le crédit-temps (40,1%), 96.141 pour les congés thématiques (40,7%) et 45.502 allocations (19,3%) pour l'interruption de carrière.

Du côté des congés thématiques, c'est le congé parental qui reste le plus demandé, avec 75.669 unités (+5.619 ou 8% sur base annuelle), soit 78,7% de ce sous-groupe.

La majorité des interruptions de carrière, crédits-temps et congés thématiques sont toujours prises par des femmes (64,4%).

Mais sur la même période, 14.319 interruptions sans allocation (dont 8.237 dans le cadre du crédit-temps, 5.102 en congés thématiques et 980 en interruption de carrière) ont été prises, selon les données mensuelles de l'Onem.Concernant les allocations versées, elles se répartissent comme tel: 94.689 allocations pour le crédit-temps (40,1%), 96.141 pour les congés thématiques (40,7%) et 45.502 allocations (19,3%) pour l'interruption de carrière. Du côté des congés thématiques, c'est le congé parental qui reste le plus demandé, avec 75.669 unités (+5.619 ou 8% sur base annuelle), soit 78,7% de ce sous-groupe. La majorité des interruptions de carrière, crédits-temps et congés thématiques sont toujours prises par des femmes (64,4%).