Dans le détail, pour le crédit-temps et l'interruption de carrière, on note des diminutions de respectivement 3.481 et 5.377 unités (c'est-à-dire -3,1% et -9,1%). Il faut dire que le gouvernement a corsé les conditions d'accès.

Concernant la baisse de crédit-temps, elle peut en partie s'expliquer par la suppression du droit à un crédit-temps non motivé depuis le 1er avril 2017.

L'évolution de l'interruption de carrière est quant à elle influencée par l'introduction du "zorgkrediet" (crédit de soins) pour les fonctionnaires du secteur public flamand depuis le 2 septembre 2016, après que la compétence pour cette matière a été transférée au niveau régional dans la cadre de la sixième réforme de l'Etat.

Le nombre d'allocations pour les congés thématiques augmente par contre de 1,6% (+1.322 unités). Le congé parental, le plus grand groupe des congés thématiques, évolue de +1.057 unités ou +1,7% sur une base annuelle. Pour les régimes moins étendus des congés pour assistance médicale et pour soins palliatifs, on note des évolutions de respectivement +286 et -21 unités, soit +1,5% et -5,7%.