Dans le cadre du projet C-Roads, et afin d'augmenter le nombre d'alertes et d'améliorer leur qualité, Coyote et Sofico partagerons désormais leurs informations respectives concernant plusieurs types de perturbations routières et mettrons leurs données à disposition du centre Perex de Daussoulx (Namur), qui surveille et gère le trafic du réseau autoroutier wallon. Ce partenariat permettra d'améliorer la sécurité du réseau routier wallon, d'accélérer la rapidité de prise en compte d'événements et d'informer des perturbations au bon endroit et au bon moment.

Cet échange de données permettra d'améliorer la sécurité de tous les automobilistes - qu'ils utilisent Coyote ou pas - puisqu'en ralentissant à l'approche d'un aléa de la route, les utilisateurs Coyote feront ralentir les autres conducteurs sur les routes wallonnes. "Une des clés pour une meilleure sécurité sur la route, c'est l'anticipation." souligne Valérie De Bue (MR), Ministre wallonne en charge de la Sécurité routière. "Cette nouvelle collaboration améliore la qualité de l'information transmise aux usagers et leur offre la possibilité d'anticiper un plus grand nombre de dangers. Elle permet également aux agents de la Wallonie qui interviennent sur les routes de bénéficier d'un signalement plus rapide et plus précis de la présence de certains dangers sur les voiries. Les nouvelles technologies et le partage de l'information peuvent contribuer de façon significative à améliorer la sécurité routière".

Outre un plus grand nombre d'alertes plus fiables en matière d'objets sur la route et de voitures à l'arrêt, le partenariat permet également la mise en place de trois nouvelles alertes: la présence d'un animal, de personnes et de travaux sur la route. Pour l'utilisateur Coyote, aucune mise à jour ne sera nécessaire pour bénéficier de ce nouveau service, puisque cette intégration est automatiquement disponible depuis le lundi 15 novembre 2021 sur l'application mobile Android ou IOS, ainsi que pour les utilisateurs des boitiers Coyote NAV+ et Up.

Dans le cadre du projet C-Roads, et afin d'augmenter le nombre d'alertes et d'améliorer leur qualité, Coyote et Sofico partagerons désormais leurs informations respectives concernant plusieurs types de perturbations routières et mettrons leurs données à disposition du centre Perex de Daussoulx (Namur), qui surveille et gère le trafic du réseau autoroutier wallon. Ce partenariat permettra d'améliorer la sécurité du réseau routier wallon, d'accélérer la rapidité de prise en compte d'événements et d'informer des perturbations au bon endroit et au bon moment. Cet échange de données permettra d'améliorer la sécurité de tous les automobilistes - qu'ils utilisent Coyote ou pas - puisqu'en ralentissant à l'approche d'un aléa de la route, les utilisateurs Coyote feront ralentir les autres conducteurs sur les routes wallonnes. "Une des clés pour une meilleure sécurité sur la route, c'est l'anticipation." souligne Valérie De Bue (MR), Ministre wallonne en charge de la Sécurité routière. "Cette nouvelle collaboration améliore la qualité de l'information transmise aux usagers et leur offre la possibilité d'anticiper un plus grand nombre de dangers. Elle permet également aux agents de la Wallonie qui interviennent sur les routes de bénéficier d'un signalement plus rapide et plus précis de la présence de certains dangers sur les voiries. Les nouvelles technologies et le partage de l'information peuvent contribuer de façon significative à améliorer la sécurité routière". Outre un plus grand nombre d'alertes plus fiables en matière d'objets sur la route et de voitures à l'arrêt, le partenariat permet également la mise en place de trois nouvelles alertes: la présence d'un animal, de personnes et de travaux sur la route. Pour l'utilisateur Coyote, aucune mise à jour ne sera nécessaire pour bénéficier de ce nouveau service, puisque cette intégration est automatiquement disponible depuis le lundi 15 novembre 2021 sur l'application mobile Android ou IOS, ainsi que pour les utilisateurs des boitiers Coyote NAV+ et Up.