Tous secteurs confondus, la baisse du nombre d'heures prestées n'a pas été catastrophique l'an dernier, de l'ordre de 3% par rapport à 2019. Mais ce timide recul ne traduit pas les grandes disparités entre les secteurs. Partena voit d'ailleurs en 2020 "l'avènement d'une économie à deux vitesses".

"Les secteurs les plus touchés sont l'horeca, le tourisme et les métiers de contact tels que les coiffeurs et les salons de beauté. Dans ces secteurs, le nombre de personnes sous contrat ainsi que les heures prestées ont grandement chuté en 2020. Cette chute s'élève en 2020 à -55% d'heures prestées dans les hôtels et à -40% dans les cafés et les restaurants. Le nombre de travailleurs sous contrat a diminué de 28% dans les hôtels et de 26% dans les cafés et restaurants. Les cinémas perdent 50% de leurs heures prestées", note Partena.

En ce qui concerne le statut des travailleurs touchés, sans surprise, les contrats à durée déterminée, les jobs étudiants et les flexijobs ont été les plus touchés. Partena enregistre une diminution de 12% des travailleurs sous CDD ou contrat de remplacement. Les travailleurs sous contrats étudiants ont diminué de 25%, alors que les flexijobs ont chuté de 40%. En comparaison, le nombre de travailleurs sous contrat CDI est resté relativement stable en 2020, avec une diminution de 3%.

Les femmes ont été de manière générale plus impactées que les hommes, avec un recul de 8,3% des travailleuses sous contrat, contre une baisse plus modérée chez les hommes (-5,9%).

Tous secteurs confondus, la baisse du nombre d'heures prestées n'a pas été catastrophique l'an dernier, de l'ordre de 3% par rapport à 2019. Mais ce timide recul ne traduit pas les grandes disparités entre les secteurs. Partena voit d'ailleurs en 2020 "l'avènement d'une économie à deux vitesses". "Les secteurs les plus touchés sont l'horeca, le tourisme et les métiers de contact tels que les coiffeurs et les salons de beauté. Dans ces secteurs, le nombre de personnes sous contrat ainsi que les heures prestées ont grandement chuté en 2020. Cette chute s'élève en 2020 à -55% d'heures prestées dans les hôtels et à -40% dans les cafés et les restaurants. Le nombre de travailleurs sous contrat a diminué de 28% dans les hôtels et de 26% dans les cafés et restaurants. Les cinémas perdent 50% de leurs heures prestées", note Partena. En ce qui concerne le statut des travailleurs touchés, sans surprise, les contrats à durée déterminée, les jobs étudiants et les flexijobs ont été les plus touchés. Partena enregistre une diminution de 12% des travailleurs sous CDD ou contrat de remplacement. Les travailleurs sous contrats étudiants ont diminué de 25%, alors que les flexijobs ont chuté de 40%. En comparaison, le nombre de travailleurs sous contrat CDI est resté relativement stable en 2020, avec une diminution de 3%. Les femmes ont été de manière générale plus impactées que les hommes, avec un recul de 8,3% des travailleuses sous contrat, contre une baisse plus modérée chez les hommes (-5,9%).