Selon la FIEB, la fédération du secteur, de mars à juin, six entreprises sur dix ont perdu jusqu'à 20% de leur chiffre d'affaires et quatre...

Selon la FIEB, la fédération du secteur, de mars à juin, six entreprises sur dix ont perdu jusqu'à 20% de leur chiffre d'affaires et quatre sur dix plus de 20%. Le manque à gagner sur ces trois mois est estimé à plus de 100 millions d'euros. De janvier à juillet, le recul des volumes est évalué à 7 %. Il semble plus modéré mais cache une hausse au début d'année. Les ventes en supermarché et la fermeture des frontières (ces produits sont largement moins chers chez nos voisins vu la taxe santé ou la cotisation sur les emballages) n'ont donc pas compensé la traditionnelle consommation hors domicile : l'horeca, les stations-services ou les grands événements comme les festivals de musique de l'été.