Des ingrédients pour la plupart bios, de l'alcool " de qualité ", une boîte design réutilisable, des ustensiles et accessoires biodégradables, le tout livré chez vous en moins d'une heure dans une cocktail box prête à l'emploi : voilà les caractéristiques de Cosi Delivery, nouvelle start-up fondée par deux jeunes Bruxelloises.
...

Des ingrédients pour la plupart bios, de l'alcool " de qualité ", une boîte design réutilisable, des ustensiles et accessoires biodégradables, le tout livré chez vous en moins d'une heure dans une cocktail box prête à l'emploi : voilà les caractéristiques de Cosi Delivery, nouvelle start-up fondée par deux jeunes Bruxelloises. Pour Charline Piret et Catherine Mamakis, respectivement âgées de 25 et 26 ans et amies depuis toujours, la création de cette start-up est un rêve devenu réalité. " Grandes amatrices de cocktails, nous souhaitions donner la possibilité à Monsieur et Madame Tout-le-Monde de composer chez eux un cocktail digne de celui d'un professionnel à un tarif concurrentiel, explique Catherine Mamakis. En collaboration avec un mixologue renommé, Louis Weerts, huit Cocktail boxes ont ainsi été développées. " Leur prix : entre 25 et 57 euros. De quoi préparer, selon les types de recettes, entre 10 et 14 verres. Mais pas seulement à destination des particuliers. Car si le cocktail fait aujourd'hui souvent partie intégrante des soirées entre amis, il remporte également un vif succès auprès des entreprises. " Nous avons donc aussi lancé un service Cosi B2B, qui propose des Cocktails boxes personnalisables à offrir à ses clients ou partenaires, ou encore un service de catering sous forme de dégustation de cocktails pour tout événement ", poursuit Charline Piret, l'autre fondatrice. Le projet Cosi Delivery a démarré avant que les deux amies finissent leurs études. Parce que l'idée germait en elles depuis longtemps, Charline Piret a même décidé d'en faire le sujet de son mémoire. " Cela m'a permis de bénéficier de nombreux conseils pertinents de mon promoteur et cela m'a confortée dans la conviction que notre projet était viable " , affirme la jeune femme, diplômée de la Solvay Brussels School. D'autant que pour se différencier de l'offre existante dans les supermarchés et les magasins de nuit, Cosi Delivery a choisi la voie de la vente en ligne et de la livraison à domicile, en soirée (et jusqu'à 3 h du matin du jeudi au samedi). Coeur de cible de la start-up : les 25 à 34 ans, même si, selon les fondatrices, les tranches d'âge supérieures et inférieures peuvent naturellement aussi représenter des clients potentiels. Pour démarrer l'affaire, un capital de départ de 40.000 euros a été injecté, via des investisseurs et un prêt. Depuis le lancement en octobre 2019, les ventes croissent en moyenne de 10 % chaque mois. " Au vu de la demande, nous avons déjà élargi nos zones de livraison, explique Catherine Mamakis. De 11 communes bruxelloises au départ, nous sommes passées à la Région dans sa totalité ainsi qu'aux communes périphériques. " Actuellement, les fondatrices effectuent elles-mêmes ces livraisons. Certes, elles ne vivent pas encore de cette activité, mais elles ont prévu d'atteindre le seuil de rentabilité en septembre 2021. A long terme, l'entreprise espère entre autres accélérer encore ses délais de livraison et élargir son offre de produits. Cosi Delivery travaille d'ailleurs déjà en partenariat avec des artisans belges afin de créer des Belgian cocktail boxes. Les deux fondatrices comptent aussi se diversifier avec la mise en vente de boîtes reprenant des sélections de vins, mousseux et champagnes, ainsi que des snacks. A l'heure actuelle, l'urgence est toutefois à la diminution de coûts, histoire de bénéficier d'une marge plus élevée, ce qui assurera définitivement la pérennité de l'entreprise. " Ce type de service existe déjà dans d'autres pays comme la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, et rencontre beaucoup de succès. Nous sommes donc assez confiantes quant au fait qu'il s'agit bien d'un secteur porteur " , conclut Charline Piret.Par Gaëlle Hoogsteyn.