Dès la fin de cette semaine, GSK pourra accueillir les premiers échantillons de cas suspects de Covid-19 sur son site de Rixensart (Brabant wallon) pour être immédiatement testés. Les résultats de ces tests de dépistage basés sur la technologie PCR (réaction en chaîne par polymérase), qui est la plus utilisée et la plus fiable, devraient sortir dans les 24 heures qui suivront.

La cadence des tests montera en puissance les jours suivants pour atteindre prochainement une capacité de minimum 6.000 tests par jour pour la Belgique. GSK mènera ces tests "aussi longtemps que cela sera nécessaire pour faire face au Covid-19 en Belgique, et pourra, si besoin, encore augmenter ses capacités d'analyse", assure la multinationale.

Le numéro un mondial des vaccins, dont le quartier général se trouve en Belgique, met gratuitement à disposition son infrastructure et son personnel. "C'est un avantage énorme que nous avons en Belgique de pouvoir compter sur GSK en tant que leader mondial de la santé basé chez nous. Nous sommes extrêmement reconnaissants de cette aide gratuite et cruciale qui nous aidera, tous ensemble, à faire face à la pandémie", salue le ministre fédéral en charge de la task force Covid-19, Philippe De Backer.

GSK Vaccines va également faire don aux autorités fédérales de 10 tonnes de matériel de protection (combinaisons en tissu, tabliers jetables, gants et savon).

Ces équipements seront redistribués dans les hôpitaux et les institutions médicales belges en fonction des besoins et s'ajoutent à un précédent don par GSK de 4.500 salopettes jetables à des hôpitaux à la mi-mars. L'entreprise est également engagée dans la recherche et la production d'un candidat vaccin contre le Covid-19. GSK a mis sa technologie d'adjuvant vaccinal, développée à Rixensart, à disposition de plusieurs sociétés partenaires et groupes de recherche internationaux travaillant sur des candidats vaccins.

Le groupe collabore aussi avec Vir Biotechnology dans l'identification de nouveaux anticorps antiviraux. Enfin, GSK est membre du Covid-19 Therapeutics Accelerator et met toutes ses molécules à disposition pour la recherche contre la maladie.

Dès la fin de cette semaine, GSK pourra accueillir les premiers échantillons de cas suspects de Covid-19 sur son site de Rixensart (Brabant wallon) pour être immédiatement testés. Les résultats de ces tests de dépistage basés sur la technologie PCR (réaction en chaîne par polymérase), qui est la plus utilisée et la plus fiable, devraient sortir dans les 24 heures qui suivront. La cadence des tests montera en puissance les jours suivants pour atteindre prochainement une capacité de minimum 6.000 tests par jour pour la Belgique. GSK mènera ces tests "aussi longtemps que cela sera nécessaire pour faire face au Covid-19 en Belgique, et pourra, si besoin, encore augmenter ses capacités d'analyse", assure la multinationale. Le numéro un mondial des vaccins, dont le quartier général se trouve en Belgique, met gratuitement à disposition son infrastructure et son personnel. "C'est un avantage énorme que nous avons en Belgique de pouvoir compter sur GSK en tant que leader mondial de la santé basé chez nous. Nous sommes extrêmement reconnaissants de cette aide gratuite et cruciale qui nous aidera, tous ensemble, à faire face à la pandémie", salue le ministre fédéral en charge de la task force Covid-19, Philippe De Backer. GSK Vaccines va également faire don aux autorités fédérales de 10 tonnes de matériel de protection (combinaisons en tissu, tabliers jetables, gants et savon). Ces équipements seront redistribués dans les hôpitaux et les institutions médicales belges en fonction des besoins et s'ajoutent à un précédent don par GSK de 4.500 salopettes jetables à des hôpitaux à la mi-mars. L'entreprise est également engagée dans la recherche et la production d'un candidat vaccin contre le Covid-19. GSK a mis sa technologie d'adjuvant vaccinal, développée à Rixensart, à disposition de plusieurs sociétés partenaires et groupes de recherche internationaux travaillant sur des candidats vaccins. Le groupe collabore aussi avec Vir Biotechnology dans l'identification de nouveaux anticorps antiviraux. Enfin, GSK est membre du Covid-19 Therapeutics Accelerator et met toutes ses molécules à disposition pour la recherche contre la maladie.