C'est précisément ici que la réalisation d'une "mind map" s'avère utile, dans le but de voir la situation sous un angle différent, de nous replacer au centre de notre vie et d'en reprendre les commandes.

Le mind mapping, c'est un peu comme le mandala. Ce schéma centré est connu pour engendrer divers effets thérapeutiques. Les mandalas permettent de se recentrer, vivre dans le moment présent, réduire le stress et augmenter de lâcher-prise.

Le mind mapping, c'est ça, mais en plus complet. En effet, en plus du schéma centré avec des couleurs et des illustrations, le contenu apparaît grâce aux mots clés qui nous aident à faire un travail soutenu de fond et de structuration. Se replacer au centre de sa vie, c'est exactement cela qu'il nous faut pour continuer à traverser cette crise.

C'est quoi le mind mapping ?

Bien que les humains représentent leurs idées sous forme d'arborescences et de schémas depuis des millénaires, le mind mapping a été mis au point par Tony Buzan dans les années 70. Ce psychologue fut le premier à utiliser le mind mapping pour, en quelque sorte, muscler le cerveau de ses patients.

Nous avons tendance à utiliser majoritairement notre hémisphère gauche pour résoudre des problématiques, quelles qu'elles soient. Le mind mapping nous pousse à utiliser les deux hémisphères grâce à la visualisation. Il aide à organiser ses idées avec l'hémisphère gauche tout en les visualisant dans leur ensemble avec l'hémisphère droit.

Le mind mapping est une manière créative de mettre en forme des informations par une représentation graphique d'idées et de relation entre celles-ci. Quand vous pensez, vous avez souvent l'impression que vos idées partent dans tous les sens ? Plus vous êtes créatifs, plus ça fuse comme un feu d'artifice ! Vos idées se déploient en arborescence parce que votre cerveau fonctionne par association d'idées. Telle une photo en deux dimensions, la mind map est le reflet de nos pensées et des liens qu'elles entretiennent entre elles.

Organiser vos pensées, gérer des projets, faire des choix, prendre les bonnes décisions, résoudre des problèmes de façon créative, définir vos objectifs et passer à l'action... Le mind mapping vous facilite toutes ces petites choses de la vie. Utilisé comme outil d'accompagnement en psychothérapie, cette méthode permet de mobiliser votre attention et stimule les ressources qui sont en vous par un état cognitivo-hypnotique. Par sa mise en oeuvre, il allie efficacité et bien-être.

Garder les commandes en eaux mouvementées

En cette période, nous avons été et nous sommes toujours assaillis de questionnements, de peurs voire d'angoisses. Toutes ces énergies nous impactent et il est parfois difficile de les gérer.

Faire un schéma centré, c'est se mettre soi au centre de la carte et rayonner vers l'extérieur. On inverse ainsi le sentiment actuel où l'on se sent bombardé d'informations négatives, d'émotions et d'imposition tel que la distanciation sociale, le confinement ou désormais le port du masque dans les transports en commun. La carte permet d'exprimer plus aisément votre vécu avec la facilité de passer des mots aux illustrations, aux symboles ou métaphores et de trouver des pistes pour vous sentir mieux.

Une mind map, c'est une représentation externe de ce qui se passe en interne, avec l'avantage de voir les choses sous un autre angle et d'en être moins impacté. Elle incite au détachement de la charge émotionnelle liée à la situation traumatisante. Les faits, ressentis, pensées, émotions... Se présentent de manière globale sous nos yeux avec la tendance innée du cerveau à les organiser, à les ramifier, à les relier et les compléter.

Si vous vous sentez stressé, prenez le temps de construire la carte suivante pour faire apparaître ce que la situation actuelle provoque chez vous. Quelles sont vos pensées ? Que ressentez-vous dans votre corps ? Quels sont vos sentiments ? Que faites-vous concrètement ?

www.optimind.be
© www.optimind.be

Les éléments ainsi déposés ne vous "trotteront" plus en tête, diminuant ainsi la charge mentale et votre impression de pas contrôler la situation. Le mind mapping permet de réunifier le morcèlement de soi bien au-delà du centrage : la carte VOUS représente au centre de VOTRE vie. À vous d'ajouter les données importantes de votre vie actuelle sur les branches principales et de vous diriger vers l'extérieur pour entrer dans le détail. L'ajout d'illustrations permet de réduire les émotions, d'agir sur la représentation et d'alléger la perception de la situation.

Go... On y va !

La carte provoque l'action, probablement parce que la phase qui précède l'action est la visualisation et parce qu'une tâche est divisible en sous-branches aisément réalisables. Pour cela, il suffit d'ajouter des sous-branches aux "bonnes" idées pour la mise en action. Quand le faire ? Comment ? Avec qui ? Etc. Affichée, la carte sera visible à tout moment et se rappelle en permanence à votre bon souvenir. Cela permet également à d'autres personnes de venir ajouter des éléments. Complétez la carte en respectant la couleur des différents éléments et mettez si possible un sens à la couleur. Le vert peut être choisi parce qu'il fait référence au feu vert du feu de signalisation qui indique "go". Les autres couleurs apparaissent selon votre logique mais de manière intuitive. Ajoutez des illustrations vous permettra de voir plus rapidement le contenu que de le lire et d'extérioriser ces énergies en les déposant sur la feuille.

Notez vraiment tout, sans jugement. Ensuite, choisissez quelques idées (maximum 5) que vous souhaitez approfondir. Demandez-vous quelles sont celles que vous avez envie d'essayer immédiatement ? Quelles sont celles qui sont le plus en accord avec ce que vous êtes maintenant ?

Puis, en fonction de la carte précédente, planifiez vos actions par le questionnement Quintilien : Comment ? Qui ? Quoi ? Combien ? Où ? Quand ? Pourquoi ? (acronyme CQQCOQP). Soyez le plus concret possible et divisez une tâche importante en sous-tâches de manière à ce qu'elle paraisse plus réalisable.

Conservez à vue la carte brainstorming, car vous pourrez y revenir plus tard pour mettre en place d'autres idées ou en ajouter d'autres. N'hésitez pas à refaire l'exercice après quelque temps, vous serez étonné de votre évolution. La carte vous aidera à gérer le déconfinement. L'impermanence, c'est cela aussi que fait ressortir le mind mapping.

Fabienne De Broeck - www.optimind.be

C'est précisément ici que la réalisation d'une "mind map" s'avère utile, dans le but de voir la situation sous un angle différent, de nous replacer au centre de notre vie et d'en reprendre les commandes.Le mind mapping, c'est un peu comme le mandala. Ce schéma centré est connu pour engendrer divers effets thérapeutiques. Les mandalas permettent de se recentrer, vivre dans le moment présent, réduire le stress et augmenter de lâcher-prise. Le mind mapping, c'est ça, mais en plus complet. En effet, en plus du schéma centré avec des couleurs et des illustrations, le contenu apparaît grâce aux mots clés qui nous aident à faire un travail soutenu de fond et de structuration. Se replacer au centre de sa vie, c'est exactement cela qu'il nous faut pour continuer à traverser cette crise. C'est quoi le mind mapping ? Bien que les humains représentent leurs idées sous forme d'arborescences et de schémas depuis des millénaires, le mind mapping a été mis au point par Tony Buzan dans les années 70. Ce psychologue fut le premier à utiliser le mind mapping pour, en quelque sorte, muscler le cerveau de ses patients.Nous avons tendance à utiliser majoritairement notre hémisphère gauche pour résoudre des problématiques, quelles qu'elles soient. Le mind mapping nous pousse à utiliser les deux hémisphères grâce à la visualisation. Il aide à organiser ses idées avec l'hémisphère gauche tout en les visualisant dans leur ensemble avec l'hémisphère droit.Le mind mapping est une manière créative de mettre en forme des informations par une représentation graphique d'idées et de relation entre celles-ci. Quand vous pensez, vous avez souvent l'impression que vos idées partent dans tous les sens ? Plus vous êtes créatifs, plus ça fuse comme un feu d'artifice ! Vos idées se déploient en arborescence parce que votre cerveau fonctionne par association d'idées. Telle une photo en deux dimensions, la mind map est le reflet de nos pensées et des liens qu'elles entretiennent entre elles.Organiser vos pensées, gérer des projets, faire des choix, prendre les bonnes décisions, résoudre des problèmes de façon créative, définir vos objectifs et passer à l'action... Le mind mapping vous facilite toutes ces petites choses de la vie. Utilisé comme outil d'accompagnement en psychothérapie, cette méthode permet de mobiliser votre attention et stimule les ressources qui sont en vous par un état cognitivo-hypnotique. Par sa mise en oeuvre, il allie efficacité et bien-être.Garder les commandes en eaux mouvementéesEn cette période, nous avons été et nous sommes toujours assaillis de questionnements, de peurs voire d'angoisses. Toutes ces énergies nous impactent et il est parfois difficile de les gérer. Faire un schéma centré, c'est se mettre soi au centre de la carte et rayonner vers l'extérieur. On inverse ainsi le sentiment actuel où l'on se sent bombardé d'informations négatives, d'émotions et d'imposition tel que la distanciation sociale, le confinement ou désormais le port du masque dans les transports en commun. La carte permet d'exprimer plus aisément votre vécu avec la facilité de passer des mots aux illustrations, aux symboles ou métaphores et de trouver des pistes pour vous sentir mieux. Une mind map, c'est une représentation externe de ce qui se passe en interne, avec l'avantage de voir les choses sous un autre angle et d'en être moins impacté. Elle incite au détachement de la charge émotionnelle liée à la situation traumatisante. Les faits, ressentis, pensées, émotions... Se présentent de manière globale sous nos yeux avec la tendance innée du cerveau à les organiser, à les ramifier, à les relier et les compléter. Si vous vous sentez stressé, prenez le temps de construire la carte suivante pour faire apparaître ce que la situation actuelle provoque chez vous. Quelles sont vos pensées ? Que ressentez-vous dans votre corps ? Quels sont vos sentiments ? Que faites-vous concrètement ? Les éléments ainsi déposés ne vous "trotteront" plus en tête, diminuant ainsi la charge mentale et votre impression de pas contrôler la situation. Le mind mapping permet de réunifier le morcèlement de soi bien au-delà du centrage : la carte VOUS représente au centre de VOTRE vie. À vous d'ajouter les données importantes de votre vie actuelle sur les branches principales et de vous diriger vers l'extérieur pour entrer dans le détail. L'ajout d'illustrations permet de réduire les émotions, d'agir sur la représentation et d'alléger la perception de la situation.Go... On y va !La carte provoque l'action, probablement parce que la phase qui précède l'action est la visualisation et parce qu'une tâche est divisible en sous-branches aisément réalisables. Pour cela, il suffit d'ajouter des sous-branches aux "bonnes" idées pour la mise en action. Quand le faire ? Comment ? Avec qui ? Etc. Affichée, la carte sera visible à tout moment et se rappelle en permanence à votre bon souvenir. Cela permet également à d'autres personnes de venir ajouter des éléments. Complétez la carte en respectant la couleur des différents éléments et mettez si possible un sens à la couleur. Le vert peut être choisi parce qu'il fait référence au feu vert du feu de signalisation qui indique "go". Les autres couleurs apparaissent selon votre logique mais de manière intuitive. Ajoutez des illustrations vous permettra de voir plus rapidement le contenu que de le lire et d'extérioriser ces énergies en les déposant sur la feuille. Notez vraiment tout, sans jugement. Ensuite, choisissez quelques idées (maximum 5) que vous souhaitez approfondir. Demandez-vous quelles sont celles que vous avez envie d'essayer immédiatement ? Quelles sont celles qui sont le plus en accord avec ce que vous êtes maintenant ? Puis, en fonction de la carte précédente, planifiez vos actions par le questionnement Quintilien : Comment ? Qui ? Quoi ? Combien ? Où ? Quand ? Pourquoi ? (acronyme CQQCOQP). Soyez le plus concret possible et divisez une tâche importante en sous-tâches de manière à ce qu'elle paraisse plus réalisable. Conservez à vue la carte brainstorming, car vous pourrez y revenir plus tard pour mettre en place d'autres idées ou en ajouter d'autres. N'hésitez pas à refaire l'exercice après quelque temps, vous serez étonné de votre évolution. La carte vous aidera à gérer le déconfinement. L'impermanence, c'est cela aussi que fait ressortir le mind mapping. Fabienne De Broeck - www.optimind.be