Les moments difficiles ont tendance à rendre les start up plus combatives, ouvrant la voie à une culture basée sur une croissance efficace et pérenne. Se lançant sur des marchés dominés par la nouveauté, ces jeunes pousses se doivent d'être performantes. Les anciennes méthodes sont obsolètes, il faut changer les habitudes. Souvenons-nous de la croissance du cloud computing après la récession de 2009, alors que les entreprises se tournaient vers le cloud pour de meilleurs rendements.

2023 semble présenter le même cas de figure de période d'instabilités. Selon les expériences du passé, il est fort probable que les prochaines start up qui changeront le monde sont sur le point d'éclore maintenant. Quelle sera la prochaine innovation qui se développe au moment où l'on parle ?

Personne ne peut savoir avec certitude qui sont les nouveaux leaders du marché en train de voir le jour aujourd'hui. Cependant, je suis convaincu que ces nouveaux entrants utiliseront des technologies de pointe modernes, répondant à des plateformes et des environnements qui évolueront encore dans les années à venir. Par ailleurs, en examinant les outils, les technologies et les marchés émergents les plus prometteurs, nous pouvons déjà observer certaines indications de ce que nous réserve les grandes start up en devenir. Voici quatre domaines clés qui, selon moi, seront bénéfiques aux jeunes entreprises de 2023.

Données réelles et intelligence artificielle

L'intelligence artificielle (IA) et le machine learning (ML) sont devenus plus largement accessibles aujourd'hui. Si bien que ces technologies ont naturellement fait leur place dans divers domaines, de l'achat en ligne à l'assurance de qualité dans la manufacture. La réduction des coûts et la facilité d'utilisation permettent d'élargir un marché potentiel. Les entreprises actuelles cherchent de nouvelles façons de profiter de leurs importantes bases de données. De plus, elles souhaitent obtenir de nouvelles informations en combinant plusieurs sources de données selon une méthode entièrement inédite. Ainsi, cela crée des opportunités pour les services d'IA/ML. Cela va de même pour les nouvelles façons de filtrer, d'aligner et de combiner, en toute sécurité, des sources de données multiples, au sein de l'entreprise et en dehors. Étant donné que de nombreuses organisations suivent actuellement leurs finances de très près, c'est une aubaine pour les nouvelles organisations qui exercent ces tâches, soit en tant que service, soit en automatisant certaines parties de ces activités. Il existe également de nombreux secteurs où l'analyse des et l'IA sont peu développées ; que ce soit en raison des coûts, de la réticence à changer les processus ou d'un manque de connaissances sur ces secteurs au sein de la communauté des données. Cela pourrait bien changer en 2023.

L'opportunité verticale

Les pressions économiques modifient les modèles de travail. Certains secteurs sont impactés par les travailleurs tardant à partir en retraite, par les licenciements, par les réductions d'effectifs et par d'autres problèmes de personnel. Cela peut inciter les individus à reprendre le travail ou à chercher un emploi à temps partiel en tant que consultant. Ce phénomène crée alors une nouvelle base de connaissances dans toutes sortes d'industries de niche que les grandes entreprises n'ont pas encore abordées. Les experts avec plusieurs années de connaissances ont ainsi la possibilité d'appliquer des concepts tels que l'analyse de données dans le cloud, les solutions de mobilité ciblées, les chatbots ou la robotique, entre autres. Ces derniers peuvent faire équipe avec des personnes aux compétences technologiques modernes susceptibles de quitter un secteur et de migrer vers un autre, à la recherche de nouvelles opportunités ou d'un mode de vie différent.

Les start up qui réussissent dans les industries de niche chercheront des activités connexes, ou trouveront même un modèle pouvant être adapté à une activité véritablement révolutionnaire pour les marchés grand public. Parfois, les start up créent également des secteurs verticaux entièrement nouveaux : une démarche qui semble particulièrement opportune dans des domaines tels que la durabilité, les biosciences ou l'agriculture. Ce type d'adaptation est plus facile aujourd'hui que par le passé, notamment grâce à la flexibilité des logiciels basés sur le cloud et aux pratiques propres au cloud, comme les microservices et l'informatique sans serveur. Mieux encore, la communauté d'investisseurs est avide de ce type d'opportunités.

De nombreuses entreprises technologiques actuelles ont pu se développer rapidement tout en conservant leur ADN de jeune pousse expérimental. Néanmoins, faire des débuts prometteurs devient plus compliqué avec une nouvelle offre de plateforme avec de larges services, contrairement à un produit ciblé et précis. Alors que les investisseurs recherchent davantage de marqueurs distincts de succès potentiel, les levées de fonds se révèlent de plus en plus exigeantes. La formule gagnante pour les jeunes entreprises : apporter une proposition de valeur claire à un secteur vertical mûr afin de le modifier par l'application de nouvelles technologies.

Systèmes distribués, équipes distribuées, entreprises distribuées

La technologie sous-jacente de la blockchain sera sûrement amené à trouver d'autres utilisations dans les années à venir. A l'instar d'il y a 20 ans, les câbles souterrains et sous-marins installés pendant le boom des télécommunications ont permis des pratiques telles que la délocalisation et l'externalisation au moment du ralentissement du secteur. Les blockchains, qui distribuent des informations sur un large ensemble d'ordinateurs, avec un moyen d'authentifier en temps réel des activités comme l'achèvement d'un travail ou des transferts financiers, trouveront probablement de nouveaux usages à l'avenir.

Parallèlement, les technologies en matière de collaboration qui se sont avérées si importantes pendant la pandémie ont permis à de grands groupes d'organiser et d'exécuter un travail en distanciel, de façon simultanée. Cela signifie notamment que les équipes et les entreprises peuvent s'auto-organiser et développer des produits à moindre coût plus efficacement qu'avant. La capacité à l'intérieur des grands systèmes en cloud reste importante, et il est probable que nous verrons davantage de start up s'organiser sans siège physique à l'avenir.

Nous sommes là pour aider, de différentes manières

Afin de continuer à fournir aux start up le soutien dont elles ont besoin pour se développer, croître et prospérer, le Google for Start up Cloud Program a renforcé les formations de compétences pour les start up, créé davantage d'opportunités de mentorat et de partage d'informations afin de les mettre en relation avec l'ingénierie et le développement de produits. L'initiative a également identifié davantage de moyens pour aider ces entités à trouver des clients et à améliorer leur distribution via des canaux tels que notre Apps Store.

L'écosystème des start up est plus vaste et plus diversifié que jamais, et le rythme de cette croissance s'accélère ; cette évolution est bénéfique pour tous et toutes. Le mentorat en matière de technologie, de développement de produits et d'expansion régionale et mondiale est, à la fois, une bonne idée et bénéfiques pour les affaires, pour tous les acteurs. Ainsi, l'équipe de Google for Start up Cloud et moi-même sommes impatients de travailler avec toujours plus de start up en 2023 et de les soutenir.

Après tout, il n'y a pas si longtemps, Google aussi était une startup, cherchant à se développer pendant les périodes difficiles, à construire une culture pérenne, à faire progresser les nouvelles technologies et à construire de grands projets.

Les moments difficiles ont tendance à rendre les start up plus combatives, ouvrant la voie à une culture basée sur une croissance efficace et pérenne. Se lançant sur des marchés dominés par la nouveauté, ces jeunes pousses se doivent d'être performantes. Les anciennes méthodes sont obsolètes, il faut changer les habitudes. Souvenons-nous de la croissance du cloud computing après la récession de 2009, alors que les entreprises se tournaient vers le cloud pour de meilleurs rendements.2023 semble présenter le même cas de figure de période d'instabilités. Selon les expériences du passé, il est fort probable que les prochaines start up qui changeront le monde sont sur le point d'éclore maintenant. Quelle sera la prochaine innovation qui se développe au moment où l'on parle ?Personne ne peut savoir avec certitude qui sont les nouveaux leaders du marché en train de voir le jour aujourd'hui. Cependant, je suis convaincu que ces nouveaux entrants utiliseront des technologies de pointe modernes, répondant à des plateformes et des environnements qui évolueront encore dans les années à venir. Par ailleurs, en examinant les outils, les technologies et les marchés émergents les plus prometteurs, nous pouvons déjà observer certaines indications de ce que nous réserve les grandes start up en devenir. Voici quatre domaines clés qui, selon moi, seront bénéfiques aux jeunes entreprises de 2023. Données réelles et intelligence artificielleL'intelligence artificielle (IA) et le machine learning (ML) sont devenus plus largement accessibles aujourd'hui. Si bien que ces technologies ont naturellement fait leur place dans divers domaines, de l'achat en ligne à l'assurance de qualité dans la manufacture. La réduction des coûts et la facilité d'utilisation permettent d'élargir un marché potentiel. Les entreprises actuelles cherchent de nouvelles façons de profiter de leurs importantes bases de données. De plus, elles souhaitent obtenir de nouvelles informations en combinant plusieurs sources de données selon une méthode entièrement inédite. Ainsi, cela crée des opportunités pour les services d'IA/ML. Cela va de même pour les nouvelles façons de filtrer, d'aligner et de combiner, en toute sécurité, des sources de données multiples, au sein de l'entreprise et en dehors. Étant donné que de nombreuses organisations suivent actuellement leurs finances de très près, c'est une aubaine pour les nouvelles organisations qui exercent ces tâches, soit en tant que service, soit en automatisant certaines parties de ces activités. Il existe également de nombreux secteurs où l'analyse des et l'IA sont peu développées ; que ce soit en raison des coûts, de la réticence à changer les processus ou d'un manque de connaissances sur ces secteurs au sein de la communauté des données. Cela pourrait bien changer en 2023. L'opportunité verticaleLes pressions économiques modifient les modèles de travail. Certains secteurs sont impactés par les travailleurs tardant à partir en retraite, par les licenciements, par les réductions d'effectifs et par d'autres problèmes de personnel. Cela peut inciter les individus à reprendre le travail ou à chercher un emploi à temps partiel en tant que consultant. Ce phénomène crée alors une nouvelle base de connaissances dans toutes sortes d'industries de niche que les grandes entreprises n'ont pas encore abordées. Les experts avec plusieurs années de connaissances ont ainsi la possibilité d'appliquer des concepts tels que l'analyse de données dans le cloud, les solutions de mobilité ciblées, les chatbots ou la robotique, entre autres. Ces derniers peuvent faire équipe avec des personnes aux compétences technologiques modernes susceptibles de quitter un secteur et de migrer vers un autre, à la recherche de nouvelles opportunités ou d'un mode de vie différent. Les start up qui réussissent dans les industries de niche chercheront des activités connexes, ou trouveront même un modèle pouvant être adapté à une activité véritablement révolutionnaire pour les marchés grand public. Parfois, les start up créent également des secteurs verticaux entièrement nouveaux : une démarche qui semble particulièrement opportune dans des domaines tels que la durabilité, les biosciences ou l'agriculture. Ce type d'adaptation est plus facile aujourd'hui que par le passé, notamment grâce à la flexibilité des logiciels basés sur le cloud et aux pratiques propres au cloud, comme les microservices et l'informatique sans serveur. Mieux encore, la communauté d'investisseurs est avide de ce type d'opportunités. De nombreuses entreprises technologiques actuelles ont pu se développer rapidement tout en conservant leur ADN de jeune pousse expérimental. Néanmoins, faire des débuts prometteurs devient plus compliqué avec une nouvelle offre de plateforme avec de larges services, contrairement à un produit ciblé et précis. Alors que les investisseurs recherchent davantage de marqueurs distincts de succès potentiel, les levées de fonds se révèlent de plus en plus exigeantes. La formule gagnante pour les jeunes entreprises : apporter une proposition de valeur claire à un secteur vertical mûr afin de le modifier par l'application de nouvelles technologies. Systèmes distribués, équipes distribuées, entreprises distribuées La technologie sous-jacente de la blockchain sera sûrement amené à trouver d'autres utilisations dans les années à venir. A l'instar d'il y a 20 ans, les câbles souterrains et sous-marins installés pendant le boom des télécommunications ont permis des pratiques telles que la délocalisation et l'externalisation au moment du ralentissement du secteur. Les blockchains, qui distribuent des informations sur un large ensemble d'ordinateurs, avec un moyen d'authentifier en temps réel des activités comme l'achèvement d'un travail ou des transferts financiers, trouveront probablement de nouveaux usages à l'avenir. Parallèlement, les technologies en matière de collaboration qui se sont avérées si importantes pendant la pandémie ont permis à de grands groupes d'organiser et d'exécuter un travail en distanciel, de façon simultanée. Cela signifie notamment que les équipes et les entreprises peuvent s'auto-organiser et développer des produits à moindre coût plus efficacement qu'avant. La capacité à l'intérieur des grands systèmes en cloud reste importante, et il est probable que nous verrons davantage de start up s'organiser sans siège physique à l'avenir. Nous sommes là pour aider, de différentes manièresAfin de continuer à fournir aux start up le soutien dont elles ont besoin pour se développer, croître et prospérer, le Google for Start up Cloud Program a renforcé les formations de compétences pour les start up, créé davantage d'opportunités de mentorat et de partage d'informations afin de les mettre en relation avec l'ingénierie et le développement de produits. L'initiative a également identifié davantage de moyens pour aider ces entités à trouver des clients et à améliorer leur distribution via des canaux tels que notre Apps Store.L'écosystème des start up est plus vaste et plus diversifié que jamais, et le rythme de cette croissance s'accélère ; cette évolution est bénéfique pour tous et toutes. Le mentorat en matière de technologie, de développement de produits et d'expansion régionale et mondiale est, à la fois, une bonne idée et bénéfiques pour les affaires, pour tous les acteurs. Ainsi, l'équipe de Google for Start up Cloud et moi-même sommes impatients de travailler avec toujours plus de start up en 2023 et de les soutenir.Après tout, il n'y a pas si longtemps, Google aussi était une startup, cherchant à se développer pendant les périodes difficiles, à construire une culture pérenne, à faire progresser les nouvelles technologies et à construire de grands projets.