Etonnant : la décision en 1977 d'organiser ce salon début novembre était surtout liée à l'ouverture de la chasse. Située aux portes de l'Ardenne, Namur apparaissait alors comme un lieu de villégiature privilégié pour les chasseurs et leurs épouses. Que cette réalité soit encore d'actualité ou non, il faut bien reconnaître que la météo automnale incite plus à penser confort et décoration intérieure que barbecues et week-ends à la mer. Quarante ans après, l'intérêt est toujours là, tant au niveau des visiteurs que des exposants. Avec plus de 30.000 entrées pour les cinq dernières éditions, Antica Namur a affiché complet dès le printemps sur un total de 130 galeries, dont une cinquantaine sont étrangères. Un succès qui justifie cette année l'ouverture d'un hall supplémentaire, faisant passer la surface d'exposition de 8.000 à 10.000 m2.
...