La chaîne de supermarchés disposera ainsi de sa propre ligne de production de pains, sous le nom Colruyt Group Fine Food Bread. L'ensemble des activités (recherche de fournisseurs de matières premières, la production, le contrôle de la qualité, le développement des produits et le transport) sera mené au départ de deux sites, à Lokeren et Zele.

"En acquérant toutes les activités du groupe Roelandt, Colruyt continue à miser sur l'intégration verticale des produits frais, dont le pain fait également partie", explique l'entreprise de Hal dans un communiqué. La nouvelle filiale s'ajoutera aux activités existantes du groupe en matière de découpe de viande, de production de charcuterie, de salades à tartiner et de café, de mise en bouteille de vin, de découpe et de conditionnement de fromage.

Le client ne doit toutefois pas s'attendre à voir à court terme les magasins Colruyt proposer des croissants ou des pains au chocolat tout frais. "Dans un premier temps, peu de choses vont changer pour le consommateur. Les pains et pâtisseries que Roelandt produit déjà pour nous seront regroupés", commente une porte-parole. "L'assortiment pourra être mieux adapté aux différentes formules de magasins, et la production et la livraison seront encore plus efficaces. Cela permet d'envisager une nouvelle croissance et de nouvelles opportunités pour ce segment", explique le groupe.

Roelandt est une entreprise belge dirigée par la famille du même nom depuis plus de 70 ans. Il s'agit de l'une des principales boulangeries industrielles en Belgique, active dans la production et la vente de sandwiches, pâtisseries et pains frais, précuits et surgelés à un large éventail de clients B2B tels que des écoles, des boulangeries froides, des grossistes et des distributeurs nationaux et internationaux.

Les produits frais sont principalement livrés en Belgique, tandis que les produits précuits et surgelés sont livrés dans toute l'Europe occidentale. La société emploie 300 personnes aujourd'hui. Aucun licenciement n'est prévu à la suite de la reprise par Colruyt. Un rapprochement avait déjà été mené en 2012 lorsque les deux entreprises avaient créé la boulangerie Roecol à Lokeren pour produire des pains pour les magasins Colruyt et OKay.

La chaîne de supermarchés disposera ainsi de sa propre ligne de production de pains, sous le nom Colruyt Group Fine Food Bread. L'ensemble des activités (recherche de fournisseurs de matières premières, la production, le contrôle de la qualité, le développement des produits et le transport) sera mené au départ de deux sites, à Lokeren et Zele."En acquérant toutes les activités du groupe Roelandt, Colruyt continue à miser sur l'intégration verticale des produits frais, dont le pain fait également partie", explique l'entreprise de Hal dans un communiqué. La nouvelle filiale s'ajoutera aux activités existantes du groupe en matière de découpe de viande, de production de charcuterie, de salades à tartiner et de café, de mise en bouteille de vin, de découpe et de conditionnement de fromage. Le client ne doit toutefois pas s'attendre à voir à court terme les magasins Colruyt proposer des croissants ou des pains au chocolat tout frais. "Dans un premier temps, peu de choses vont changer pour le consommateur. Les pains et pâtisseries que Roelandt produit déjà pour nous seront regroupés", commente une porte-parole. "L'assortiment pourra être mieux adapté aux différentes formules de magasins, et la production et la livraison seront encore plus efficaces. Cela permet d'envisager une nouvelle croissance et de nouvelles opportunités pour ce segment", explique le groupe. Roelandt est une entreprise belge dirigée par la famille du même nom depuis plus de 70 ans. Il s'agit de l'une des principales boulangeries industrielles en Belgique, active dans la production et la vente de sandwiches, pâtisseries et pains frais, précuits et surgelés à un large éventail de clients B2B tels que des écoles, des boulangeries froides, des grossistes et des distributeurs nationaux et internationaux. Les produits frais sont principalement livrés en Belgique, tandis que les produits précuits et surgelés sont livrés dans toute l'Europe occidentale. La société emploie 300 personnes aujourd'hui. Aucun licenciement n'est prévu à la suite de la reprise par Colruyt. Un rapprochement avait déjà été mené en 2012 lorsque les deux entreprises avaient créé la boulangerie Roecol à Lokeren pour produire des pains pour les magasins Colruyt et OKay.