UGC, la deuxième plus grande chaîne de cinémas en Belgique, accueille à nouveau les visiteurs dans ses salles à partir de ce jeudi 30 décembre. L'entreprise l'a annoncé sur Facebook. Dans le courant de la journée, le programme sera à nouveau complété sur le site Internet.

Avec son annonce, UGC n'attend pas la décision formelle du Comité de concertation qui doit se réunir dans le courant de la journée ce mercredi, après que le Conseil d'État a suspendu mardi la fermeture du secteur culturel, en vigueur depuis dimanche en raison de la pandémie.

Les différents gouvernements devraient décider que les théâtres, les salles de concert et les cinémas peuvent rouvrir avec un maximum de deux cents visiteurs.

Kinepolis, la plus grande chaîne de cinémas, a aussi annoncé ce mercredi son intention de rouvrir ses portes ce samedi 1er janvier. La réouverture est encore soumise à la décision du Codeco et à la publication de l'arrêté royal.

"Nous avions tout préparé pour la fermeture et maintenant nous nous préparons à rouvrir", déclare la porte-parole Anneleen Van Troos. "Ce n'est pas si simple qu'on puisse simplement rallumer les lumières." Il faut, entre autres, remobiliser le personnel. "Ce que nous avons vécu comme une décision injuste est maintenant rectifié", poursuit M. Van Troos.

"C'est gratifiant, mais c'est aussi de véritables montagnes russes. Nous allons recommencer à travailler avec la planification du personnel, la programmation, la vente de billets, etc."

Le porte-parole ne peut pas dire exactement quel sera l'impact financier de cette fermeture éphémère. "Nous ne pouvons pas mettre un chiffre dessus. Mais les vacances de Noël sont une période de pointe pour nous, il est donc dommage que nous ayons dû fermer pendant quelques jours", dit-elle. "Nous espérons naviguer dans des eaux plus stables dans la période à venir".

UGC, la deuxième plus grande chaîne de cinémas en Belgique, accueille à nouveau les visiteurs dans ses salles à partir de ce jeudi 30 décembre. L'entreprise l'a annoncé sur Facebook. Dans le courant de la journée, le programme sera à nouveau complété sur le site Internet. Avec son annonce, UGC n'attend pas la décision formelle du Comité de concertation qui doit se réunir dans le courant de la journée ce mercredi, après que le Conseil d'État a suspendu mardi la fermeture du secteur culturel, en vigueur depuis dimanche en raison de la pandémie. Les différents gouvernements devraient décider que les théâtres, les salles de concert et les cinémas peuvent rouvrir avec un maximum de deux cents visiteurs. Kinepolis, la plus grande chaîne de cinémas, a aussi annoncé ce mercredi son intention de rouvrir ses portes ce samedi 1er janvier. La réouverture est encore soumise à la décision du Codeco et à la publication de l'arrêté royal. "Nous avions tout préparé pour la fermeture et maintenant nous nous préparons à rouvrir", déclare la porte-parole Anneleen Van Troos. "Ce n'est pas si simple qu'on puisse simplement rallumer les lumières." Il faut, entre autres, remobiliser le personnel. "Ce que nous avons vécu comme une décision injuste est maintenant rectifié", poursuit M. Van Troos. "C'est gratifiant, mais c'est aussi de véritables montagnes russes. Nous allons recommencer à travailler avec la planification du personnel, la programmation, la vente de billets, etc." Le porte-parole ne peut pas dire exactement quel sera l'impact financier de cette fermeture éphémère. "Nous ne pouvons pas mettre un chiffre dessus. Mais les vacances de Noël sont une période de pointe pour nous, il est donc dommage que nous ayons dû fermer pendant quelques jours", dit-elle. "Nous espérons naviguer dans des eaux plus stables dans la période à venir".