Co.Station lance co.mobility. Avec ce nouvel écosystème rassemblant start-up et grandes entreprises, le bouillonnant espace de coworking situé au centre de Bruxelles veut initier l'éclosion de concepts innovants en matière de mobilité.
...

Co.Station lance co.mobility. Avec ce nouvel écosystème rassemblant start-up et grandes entreprises, le bouillonnant espace de coworking situé au centre de Bruxelles veut initier l'éclosion de concepts innovants en matière de mobilité. Les partenaires fondateurs de co.mobility sont au nombre de six. On y retrouve des poids lourds du secteur des transports : Touring, la SNCB, la Stib et Brussels Airport. L'assureur AG et la banque BNP Paribas (par ailleurs actionnaire de Co.Station) complètent l'équipe. Chacune de ces entreprises apporte 125.000 euros dans le programme, qui sera piloté par Co.Station. L'objectif de co.mobility est de faire émerger des réalisations inédites autour de la problématique choisie. " Nous avons défini une thématique large, à partir de laquelle on peut avoir un vrai impact sociétal, explique Béatrice de Mahieu, CEO de Co.Station. Notre objectif chez Co.Station est de soutenir l'innovation, en misant sur la collaboration entre grands groupes et start-up. " Ce n'est pas la première fois que l'espace de coworking crée ce type de programme. En 2019, l'accent avait été mis sur l'énergie : 65 entreprises, dont Elia, Ores, Sibelga, etc. ont participé à IO.E (The Internet of Energy). Quatorze projets ont émergé, dont sept sont aujourd'hui en phase de prototypage. Dans le cadre de co.mobility, les participants sont invités à plancher sur huit projets, dont la moitié devraient pouvoir déboucher sur un premier prototype d'ici octobre 2020. " Nous avons identifié six besoins sur lesquels les équipes pourront plancher : la multimodalité, les infrastructures, la mobilité partagée, les véhicules connectés et autonomes, les bornes électriques et le MOS ( mobility operating system), un système de pilotage de la mobilité urbaine ", détaille Grégoire Talbot, responsable de co.mobility. Le programme s'étale sur un an. Les équipes de Co.Station accompagnent les projets depuis la phase d'idéation jusqu'au prototypage. Des séances de coaching, des conseils au niveau juridique ou comptable seront prodigués tout au long du processus par des spécialistes sélectionnés par Co.Station. Une série de workshops seront organisés au cours de l'année afin d'assurer le suivi et la maturation des idées. " On n'est pas là pour blablater, mais pour travailler sur des projets entrepreneuriaux ", indique Grégoire Talbot (co.mobility). Une trentaine d'acteurs extérieurs sont appelés à rejoindre ce nouvel écosystème. Il s'agira pour moitié de start-up et pour l'autre moitié de grandes entreprises. Pour participer au programme, les entreprises doivent s'acquitter d'un montant de 7.500 euros. Les start-up bénéficient d'un accès à un tarif réduit (2.500 euros). L'appel à candidatures vient d'être lancé. Il se clôture le 27 mars.