Les deux sociétés se sont associées l'an dernier pour proposer une offre télécom destinée au marché professionnel.

Citymesh est déjà en charge de l'infrastructure télécom du port de Zeebrugge, de Brussels Airport ou encore de la SNCB, mais aussi de dizaine de villes et de halls d'expositions. L'objectif est désormais de valoriser cette expertise sur le marché des consommateurs.

"Le puzzle se met en place, nous avons des spectres 4 et 5G nationaux, une vision claire avec Cegeka et une offre forte pour secouer le marché", s'enthousiasme le CEO de Citymesh, Mitch De Geest.

La 5G sera à l'agenda du Comité de concertation mardi. Une décision sur le dossier du nouvel opérateur pourrait également être prise. Selon Citymesh, le régulateur des télécoms (IBPT) a rendu un avis favorable. L'arrivée d'un quatrième acteur pourrait avoir un impact favorable sur les prix mais également offrir des opportunités d'emplois, souligne-t-on.

Les deux sociétés se sont associées l'an dernier pour proposer une offre télécom destinée au marché professionnel. Citymesh est déjà en charge de l'infrastructure télécom du port de Zeebrugge, de Brussels Airport ou encore de la SNCB, mais aussi de dizaine de villes et de halls d'expositions. L'objectif est désormais de valoriser cette expertise sur le marché des consommateurs. "Le puzzle se met en place, nous avons des spectres 4 et 5G nationaux, une vision claire avec Cegeka et une offre forte pour secouer le marché", s'enthousiasme le CEO de Citymesh, Mitch De Geest. La 5G sera à l'agenda du Comité de concertation mardi. Une décision sur le dossier du nouvel opérateur pourrait également être prise. Selon Citymesh, le régulateur des télécoms (IBPT) a rendu un avis favorable. L'arrivée d'un quatrième acteur pourrait avoir un impact favorable sur les prix mais également offrir des opportunités d'emplois, souligne-t-on.