Difficile de s'imaginer que l'on est en train de marcher sur un terrain de basket. En cette soirée de printemps, l'ex-Spiroudome de Charleroi s'est habillé de noir pour officialiser son repositionnement et les cris des supporters se sont mués en une musique feutrée. Curieux, les 600 invités triés sur le volet déambulent entre zakouskis, discours et DJ au milieu d'une salle totalement revisitée. Les panneaux de basket ont cédé la place à d'immenses tentures opaques et les jeux de lumière font danser le nouveau nom des lieux - le Dôme - sur le grand écran de la scène principale.
...

Difficile de s'imaginer que l'on est en train de marcher sur un terrain de basket. En cette soirée de printemps, l'ex-Spiroudome de Charleroi s'est habillé de noir pour officialiser son repositionnement et les cris des supporters se sont mués en une musique feutrée. Curieux, les 600 invités triés sur le volet déambulent entre zakouskis, discours et DJ au milieu d'une salle totalement revisitée. Les panneaux de basket ont cédé la place à d'immenses tentures opaques et les jeux de lumière font danser le nouveau nom des lieux - le Dôme - sur le grand écran de la scène principale. Sobre et efficace, la nouvelle appellation de ce qui fut jadis le Palais des Sports du Pays de Charleroi incarne le virage stratégique fraîchement assumé, sans toutefois renier le passé. " Nous avons mené un long travail de repositionnement et le choix de ce nouveau nom s'inscrit dans notre volonté de diversification, explique Eric Schonbrodt, directeur général du Dôme. Jusqu'il y a peu, le basket représentait encore 95% de nos activités avec les matchs et les entraînements de l'équipe du Spirou Charleroi. Mais nous avons basculé de plus en plus vers l'organisation de spectacles et de séminaires car le basket, seul, n'est plus rentable. Aujourd'hui, notre objectif est d'augmenter considérablement la part d'événementiel au Dôme et c'est la raison pour laquelle nous avons opté pour ce nouveau nom qui marque le changement, mais qui fait malgré tout le lien historique avec l'ancien Spiroudome. " Dans un futur proche, le basket ne devrait plus représenter que 50% des activités du Dôme et même se limiter à 20% à plus long terme. Lors de la soirée du 21 mars dernier, Eric Schonbrodt a d'ailleurs présenté quelques événements qui viendront garnir l'agenda de la salle carolo dans les prochains mois : une grande compétition internationale d'e-sport du 12 au 14 avril, un concert de l'artiste Kid Noize deux semaines plus tard, une compétition de dressage canin au mois d'août, un salon du drone en septembre, une compétition de triathlon indoor en novembre, etc. Avec ses 6.200 places assises et un espace central qui peut aussi accueillir une foule de spectateurs debout, le Dôme dispose d'une infrastructure qui n'a rien à envier à certaines grandes salles de concert. Mais l'activité événementielle que veut développer l'ancien Spiroudome ne se limite évidemment pas aux seuls spectacles et salons grand public. Fort d'une structure polyvalente et de nombreuses salles modulables, le Dôme vise aussi le monde des entreprises pour leurs assemblées générales, leurs séminaires et autres festivités. Chacun peut y trouver son compte : de la PME familiale qui veut réunir 10 personnes dans une loge du stade pendant deux heures à la grande société cotée qui souhaite rassembler ses 6.000 employés toute une journée. Les options sont d'autant plus nombreuses que le Dôme possède son propre restaurant - le Midi Vins qui enregistre 40 à 50 couverts chaque midi - et surtout son service traiteur qui peut facilement s'adapter à la physionomie des lieux et aux exigences du client. " Il y a un côté all in au Dôme qui est très pratique, témoigne ce chef d'entreprise qui a déjà expérimenté ses services. De plus, on a affaire à un seul interlocuteur qui fait preuve de réactivité et propose toujours des formules adaptées. " Derrière cette volonté de changement censée rapporter plus d'argent, se trouve l'administrateur délégué du Dôme qui a repris les rênes du Spiroudome il y a trois ans déjà. Passionné de basket, Gabriel Jean avait rencontré Eric Somme, le fondateur du club Spirou Charleroi, à la fin des années 1990 et s'était discrètement impliqué dans la vie du club au fil des ans. Basé à Luxembourg où il dirige toujours un cabinet d'expertise comptable et de révisorat d'entreprise, Gabriel Jean est passé à la vitesse supérieure en 2016 lorsqu'il s'est offert la majorité des actions du club. L'homme possède aujourd'hui 79% des parts de la société - les deux autres actionnaires sont la banque CPH et Jacques Platieau, président du club de basket Castors Braine, avec respectivement 11% et 10% du capital - et il veut surtout arrêter l'hémorragie financière. Chiffrées à 4,7 millions d'euros, les pertes reportées de l'ancien Spiroudome plombent en effet les comptes de l'entreprise qui doit absolument trouver de nouvelles ressources pour ne pas mettre la clé sous le paillasson. " Une véritable cassure s'est opérée entre le football et d'autres sports beaucoup plus pauvres comme le basket qui, lui, ne dispose pas de droits télé ni de montants faramineux pour le transfert des joueurs, constate l'administrateur délégué Gabriel Jean. Cela se ressent dans les budgets et il faut donc changer de modèle économique pour s'en sortir. Bien sûr, le sport reste important pour nous, mais nous devons doper l'événementiel et augmenter notre nombre de partenaires si l'on veut revenir à l'équilibre à la fin de la saison prochaine. Avec cette stratégie de diversification, nous espérons apurer les pertes dans un laps de temps que j'évalue entre 5 et 10 ans selon les résultats. " Pour appliquer au quotidien le fruit de cette réflexion entamée dès son arrivée au Spiroudome, Gabriel Jean a recruté Eric Schonbrodt, l'ancien administrateur délégué des Editions de l'Avenir, il y a tout juste un an. Des investissements ont été également consentis pour rénover les lieux et les rendre davantage modulables, histoire de séduire aussi bien le monde de l'entreprise que l'industrie du spectacle. " Nous avons par exemple installé des structures métalliques au plafond pour satisfaire les organisateurs de concert qui nous demandaient un matériel davantage adapté au light-show, détaille le directeur général du Dôme. Ce type d'aménagement s'inscrit dans notre repositionnement car nous voulons attirer 10 à 12 gros spectacles par an alors que nous n'en accueillons que cinq à six pour le moment. " Pour préparer la mutation de l'ancien Spiroudome, Gabriel Jean s'est aussi entouré d'un comité stratégique dont l'une des figures emblématiques n'est autre que Jean-Jacques Cloquet, président du Spirou Charleroi et sacré Manager de l'Année 2018 pour son travail accompli à l'aéroport carolorégien. " J'apporte modestement ma pierre à ce projet régional, confie celui qui est devenu en janvier le nouveau co-CEO du parc Pairi Daiza. Ma présence n'est pas énorme puisque le comité stratégique du Dôme ne se réunit que toutes les trois semaines, mais nous définissons ensemble les grandes lignes directrices pour créer une structure forte et compétitive. Personnellement, j'essaie de partager ma notoriété et mon réseau dans cette aventure. Car l'idée est d'augmenter le nombre de partenaires potentiels grâce à nos carnets d'adresses respectifs. " Dans le grand chantier de rénovation du temple du basket carolo, le choix d'un nouveau nom et d'un nouveau logo s'est rapidement imposé pour accompagner le repositionnement du Spiroudome de Charleroi. Confiée à l'agence bruxelloise Minale Design Strategy, cette révolution graphique et identitaire s'est concrétisée avec la nouvelle appellation Dôme dévoilée la semaine dernière. " Changer complètement de nom n'avait pas beaucoup d'intérêt, explique Gwenaël Hanquet, directeur de cette agence de design stratégique qui compte des entreprises comme Delhaize, Voo ou encore Ethias parmi ses clients. Il fallait bien sûr remettre les choses à plat, mais aussi trouver un nom qui dégage une capacité d'adaptation pour le public existant. L'appellation Dôme permet à la fois de garder l'héritage et les racines du lieu, mais il traduit aussi un concept qui est celui d'une coupole, d'un lieu dynamique et d'un espace d'expressions, d'expériences et d'émotions. " Articulé autour d'un O qui s'ouvre " pour accueillir une variété manifeste de contenus " ( sic), le logo du Dôme fait le pari du noir et blanc, non pas pour rendre hommage aux Zèbres du Sporting de Charleroi, mais bien " pour mieux laisser la couleur s'exprimer lors des événements organisés par les différents partenaires ", dixit Gwenaël Hanquet. Dans la même logique, les murs extérieurs du Dôme seront d'ailleurs repeints en noir dans quelques semaines, histoire d'afficher le même souci de sobriété dans le chef des porteurs du projet. " Court, net et facile à retenir, le nouveau nom s'inscrit dans une certaine continuité tout en étant résolument tourné vers l'avenir. " Dôme est une marque coupole qui chapeaute désormais les trois sociétés qui occupent les lieux, résume le directeur général Eric Schonbrodt : Spirou Basket SA pour l'activité sportive, Cooking Attitude pour l'activité traiteur et Dôme Events pour l'activité événementielle et la diversification. Ensemble, ces trois entités représentent aujourd'hui une petite cinquantaine d'employés et un chiffre d'affaires qui tourne autour des 4 millions d'euros. Le basket reste malgré tout le coeur de notre entreprise et le repositionnement autour des événements permet justement d'amener de l'essence au moteur qu'est le Spirou Charleroi. " Fort d'un comité stratégique qui vise à booster les séminaires d'entreprise, le Dôme entame sa reconversion et martèle sa nouvelle offre de services auprès de ses 400 partenaires. Parmi ses principaux sponsors, on compte la banque CPH, le groupe AB InBev, l'éditeur Rossel, les sociétés Coca-Cola, Bacardi-Martini ou encore RTL Belgique qui, jusqu'il y a peu, avait associé son nom au Spiroudome en tant que partenaire principal de l'équipe de basket. Révolu, ce naming va donc disparaître du stade, même si le groupe audiovisuel sera toujours sponsor du Dôme. Selon nos informations, la radio Bel RTL devrait en effet orner le maillot des joueurs du Spirou Charleroi dès la saison prochaine.