Changement de carrière pour Wouter Torfs. Le fondateur de la chaine de magasins du même nom se reconvertit dans le secteur social en devenant le nouveau président de l'organisme CAW "Centra Algemeen Welzijnswerk"("Centre pour le bien-être général") en Flandre. Sa nomination a été annoncée lors d'une conférence de presse ce mercredi.

"Je vais avoir 65 ans l'année prochaine, donc je suis prêt pour un nouveau challenge. Je veux m'engager encore plus dans la prochaine phase de ma vie et je trouve que c'est le défi parfait. Chez Torfs, je me voyais avant tout comme un entrepreneur social, et le passage chez CAW me semble donc très logique", a expliqué Wouters Torfs lors du point presse.

Il existe en Flandre et à Bruxelles une dizaine de CAW. Chacun peut se rendre dans ces services sociaux pour des questions générales sur des problèmes financiers, administratifs, juridiques ou matériels, mais aussi pour des problèmes relationnels ou des difficultés personnelles. L'organisation flamande offre également une aide aux victimes et aux auteurs de violences, d'abus et aux personnes impliquées dans des accidents de la route et des crimes. L'année dernière, plus de 111.000 personnes ayant une demande d'aide ont frappé à la porte d'un tel centre.

Wouter Torfs, bien connu du monde des affaires, sera dorénavant le nouveau président du CAW. "Il y a quelques mois, j'ai été contacté par le conseil d'administration et j'ai été agréablement surpris. Apparemment, ils recherchaient quelqu'un du secteur des affaires. Il y a aussi quelque chose à apprendre d'eux", commente l'entrepreneur.

Entrepreneur social

Wouter Torfs est en effet connu comme étant un entrepreneur social : Torfs a été élu "meilleur employeur" à plusieurs reprises. Son intention en tant que président est de mieux faire connaître le réseau CAW. "J'ai également été surpris de constater que les centres comptent près de 2 900 employés et 2 300 bénévoles. J'espère pouvoir mettre à profit mon expertise dans le domaine des RH. Un CAW doit être un endroit agréable pour travailler, c'est un travail très significatif, mais en même temps aussi très lourd, il suffit de penser à la charge émotionnelle".

L'arrivée de Wouter Torfs au sein du groupe social coïncide avec la nomination d'une nouvelle ministre du bien-être, Hilde Crevits (CD&V). "Je la connais, nous avons eu des contacts lorsqu'elle était ministre de l'éducation, entre autres choses. C'était un contact très agréable, que je veux absolument poursuivre", dit-il. Dans les mois à venir, Wourer Torfs combinera la tâche de président du groupe avec son poste de PDG, qu'il occupe depuis 35 ans, de la chaîne familiale de magasins de chaussures Torfs. Toutefois, il quittera cette fonction à la fin de l'année. Le nom de son successeur sera annoncé après l'été.

Changement de carrière pour Wouter Torfs. Le fondateur de la chaine de magasins du même nom se reconvertit dans le secteur social en devenant le nouveau président de l'organisme CAW "Centra Algemeen Welzijnswerk"("Centre pour le bien-être général") en Flandre. Sa nomination a été annoncée lors d'une conférence de presse ce mercredi."Je vais avoir 65 ans l'année prochaine, donc je suis prêt pour un nouveau challenge. Je veux m'engager encore plus dans la prochaine phase de ma vie et je trouve que c'est le défi parfait. Chez Torfs, je me voyais avant tout comme un entrepreneur social, et le passage chez CAW me semble donc très logique", a expliqué Wouters Torfs lors du point presse.Il existe en Flandre et à Bruxelles une dizaine de CAW. Chacun peut se rendre dans ces services sociaux pour des questions générales sur des problèmes financiers, administratifs, juridiques ou matériels, mais aussi pour des problèmes relationnels ou des difficultés personnelles. L'organisation flamande offre également une aide aux victimes et aux auteurs de violences, d'abus et aux personnes impliquées dans des accidents de la route et des crimes. L'année dernière, plus de 111.000 personnes ayant une demande d'aide ont frappé à la porte d'un tel centre. Wouter Torfs, bien connu du monde des affaires, sera dorénavant le nouveau président du CAW. "Il y a quelques mois, j'ai été contacté par le conseil d'administration et j'ai été agréablement surpris. Apparemment, ils recherchaient quelqu'un du secteur des affaires. Il y a aussi quelque chose à apprendre d'eux", commente l'entrepreneur. Wouter Torfs est en effet connu comme étant un entrepreneur social : Torfs a été élu "meilleur employeur" à plusieurs reprises. Son intention en tant que président est de mieux faire connaître le réseau CAW. "J'ai également été surpris de constater que les centres comptent près de 2 900 employés et 2 300 bénévoles. J'espère pouvoir mettre à profit mon expertise dans le domaine des RH. Un CAW doit être un endroit agréable pour travailler, c'est un travail très significatif, mais en même temps aussi très lourd, il suffit de penser à la charge émotionnelle". L'arrivée de Wouter Torfs au sein du groupe social coïncide avec la nomination d'une nouvelle ministre du bien-être, Hilde Crevits (CD&V). "Je la connais, nous avons eu des contacts lorsqu'elle était ministre de l'éducation, entre autres choses. C'était un contact très agréable, que je veux absolument poursuivre", dit-il. Dans les mois à venir, Wourer Torfs combinera la tâche de président du groupe avec son poste de PDG, qu'il occupe depuis 35 ans, de la chaîne familiale de magasins de chaussures Torfs. Toutefois, il quittera cette fonction à la fin de l'année. Le nom de son successeur sera annoncé après l'été.