Le nouveau supermarché automatisé fonctionnera selon un système de casiers. Le client sélectionnera ses achats à l'avance sur une application, ou sur place grâce à des écrans. Une machine rassemblera ensuite les produits choisis et les déposera dans des casiers où le client pourra les récupérer. "Les appareils auront accès à environ 400 produits: du frais mais aussi du surgelé et des aliments secs", explique Baptiste van Outryve, porte-parole de Carrefour.

Avec du personnel

"Le but n'est pas d'ériger un magasin sans personnel. Des employés y travailleront, en coulisses, pour cuire le pain, réapprovisionner les produits ou résoudre les problèmes techniques qui se présenteront", poursuit-il.

Les études de marché ont montré que ces magasins, qui occupent bien moins de place, représentent une opportunité dans un contexte métropolitain. Le supermarché tourne 24h/24 et peut "dépanner" les clients. Carrefour évaluera le concept pour voir s'il doit être adapté ou étendu.

Le nouveau supermarché automatisé fonctionnera selon un système de casiers. Le client sélectionnera ses achats à l'avance sur une application, ou sur place grâce à des écrans. Une machine rassemblera ensuite les produits choisis et les déposera dans des casiers où le client pourra les récupérer. "Les appareils auront accès à environ 400 produits: du frais mais aussi du surgelé et des aliments secs", explique Baptiste van Outryve, porte-parole de Carrefour. "Le but n'est pas d'ériger un magasin sans personnel. Des employés y travailleront, en coulisses, pour cuire le pain, réapprovisionner les produits ou résoudre les problèmes techniques qui se présenteront", poursuit-il. Les études de marché ont montré que ces magasins, qui occupent bien moins de place, représentent une opportunité dans un contexte métropolitain. Le supermarché tourne 24h/24 et peut "dépanner" les clients. Carrefour évaluera le concept pour voir s'il doit être adapté ou étendu.