Carlos Brito doit quelques explications à ses investisseurs. De 124 euros en 2015 (chiffre record), l'action est retombée à 80 euros environ. Même si le titre reste prisé par les analystes boursiers, les investisseurs pointent le verre à moitié vide. L'entreprise traîne un lourd endettement financier de 102 milliards de dollars suite à l'acquisition en 2016 de SABMiller, le numéro deux du secteur.
...