La fréquentation de Brussels Airport, en baisse de 7% sur un an, a souffert des attentats perpétrés le 22 mars 2016. Par rapport à 2014, la fréquentation du premier aéroport belge reste en légère baisse de 0,5%. Brussels Airport se situe derrière l'aéroport de Lisbonne et devant celui de Berlin-Tegel. L'an dernier, Brussels Airport occupait encore la 21e place du classement.

L'aéroport de Charleroi se place quant à lui en 63e position, avec près de 7,3 millions de passagers en 2016. La croissance de la fréquentation sur le tarmac du premier aéroport wallon est de 5% par rapport à 2015 et 13,5% par rapport à 2014. L'an dernier, Charleroi Bruxelles-Sud occupait la 61e place.

Le classement établi par ACI Europe mentionne également l'aéroport d'Ostende (179e place; 419.551 voyageurs) et celui de Liège (184e place; 378.362 voyageurs).

L'aéroport européen le plus fréquenté est celui de Londres (Heathrow), avec plus de 75,7 millions de passagers en 2016, devant Paris (Charles de Gaulle, 65,9 millions) et Amsterdam (63,6 millions).

2 milliards de passagers

Au total, les aéroports européens ont vu leur fréquentation augmenter de 5,1% en 2016 et atteindre un record de plus de 2 milliards de passagers, malgré les attaques terroristes à Bruxelles, en France et en Allemagne, a encore annoncé ACI Europe.

"Les aéroports européens ont franchi l'an dernier la barre des 2 milliards de passagers, un record absolu. Alors que la géopolitique et le terrorisme en particulier jouent un rôle croissant dans les heurs et malheurs de beaucoup d'aéroports, le fil rouge est celui d'une croissance et d'une expansion continues, avec un nombre de passagers en hausse de 5% pour la troisième année consécutive. Cela signifie que les aéroports européens ont accueilli 300 millions de passagers en plus depuis 2013, dont 80% ou 240 millions sur le seul marché de l'UE. Sans surprise, cette augmentation commence à peser sur les niveaux de capacité, les opérations et les ressources", commente Olivier Jankovec, director général d'ACI Europe, cité dans un communiqué.

Les aéroports situés dans l'UE affichent une croissance "impressionnante" de 6,7% alors que les aéroports situés hors-UE voient leur fréquentation se tasser (-0,9%), à la suite d'une baisse du nombre de voyageurs en Turquie (-6,6%) dans un contexte de terrorisme et d'instabilité politique.

La fréquentation de Brussels Airport, en baisse de 7% sur un an, a souffert des attentats perpétrés le 22 mars 2016. Par rapport à 2014, la fréquentation du premier aéroport belge reste en légère baisse de 0,5%. Brussels Airport se situe derrière l'aéroport de Lisbonne et devant celui de Berlin-Tegel. L'an dernier, Brussels Airport occupait encore la 21e place du classement. L'aéroport de Charleroi se place quant à lui en 63e position, avec près de 7,3 millions de passagers en 2016. La croissance de la fréquentation sur le tarmac du premier aéroport wallon est de 5% par rapport à 2015 et 13,5% par rapport à 2014. L'an dernier, Charleroi Bruxelles-Sud occupait la 61e place. Le classement établi par ACI Europe mentionne également l'aéroport d'Ostende (179e place; 419.551 voyageurs) et celui de Liège (184e place; 378.362 voyageurs). L'aéroport européen le plus fréquenté est celui de Londres (Heathrow), avec plus de 75,7 millions de passagers en 2016, devant Paris (Charles de Gaulle, 65,9 millions) et Amsterdam (63,6 millions).Au total, les aéroports européens ont vu leur fréquentation augmenter de 5,1% en 2016 et atteindre un record de plus de 2 milliards de passagers, malgré les attaques terroristes à Bruxelles, en France et en Allemagne, a encore annoncé ACI Europe."Les aéroports européens ont franchi l'an dernier la barre des 2 milliards de passagers, un record absolu. Alors que la géopolitique et le terrorisme en particulier jouent un rôle croissant dans les heurs et malheurs de beaucoup d'aéroports, le fil rouge est celui d'une croissance et d'une expansion continues, avec un nombre de passagers en hausse de 5% pour la troisième année consécutive. Cela signifie que les aéroports européens ont accueilli 300 millions de passagers en plus depuis 2013, dont 80% ou 240 millions sur le seul marché de l'UE. Sans surprise, cette augmentation commence à peser sur les niveaux de capacité, les opérations et les ressources", commente Olivier Jankovec, director général d'ACI Europe, cité dans un communiqué. Les aéroports situés dans l'UE affichent une croissance "impressionnante" de 6,7% alors que les aéroports situés hors-UE voient leur fréquentation se tasser (-0,9%), à la suite d'une baisse du nombre de voyageurs en Turquie (-6,6%) dans un contexte de terrorisme et d'instabilité politique.