Brussels Airport, qui a continué à souffrir des conséquences des attentats du 22 mars, constate toutefois "que le nombre de passagers augmente chaque semaine". "(...) la semaine passée, ces chiffres ont quasiment atteint le même niveau que l'année précédente", précise même le communiqué.

La diminution est quasi uniquement enregistrée pour les passagers locaux en partance (-12,8%) puisque le nombre de passagers en transfert a connu une augmentation de 18,1% par rapport à mai 2015. Le nombre de passagers en transit a diminué de 94,7% par rapport à mai l'année passée, suite au départ de Jet Airways.

Quant au fret, il est revenu à la normale après les attentats du 22 mars. Le volume total de fret à l'aéroport a atteint approximativement le même niveau qu'en mai 2015 (-0,3%).

Brussels Airport, qui a continué à souffrir des conséquences des attentats du 22 mars, constate toutefois "que le nombre de passagers augmente chaque semaine". "(...) la semaine passée, ces chiffres ont quasiment atteint le même niveau que l'année précédente", précise même le communiqué. La diminution est quasi uniquement enregistrée pour les passagers locaux en partance (-12,8%) puisque le nombre de passagers en transfert a connu une augmentation de 18,1% par rapport à mai 2015. Le nombre de passagers en transit a diminué de 94,7% par rapport à mai l'année passée, suite au départ de Jet Airways. Quant au fret, il est revenu à la normale après les attentats du 22 mars. Le volume total de fret à l'aéroport a atteint approximativement le même niveau qu'en mai 2015 (-0,3%).