Carsten Spohr a voulu éclaircir les choses en précisant les intentions du groupe Lufthansa, qui sont claires: Brussels Airlines, qui occupe plus de 3.000 personnes, sera intégrée dans la compagnie low cost Eurowings que construit le groupe allemand. Et perdra à terme son nom, pour en recevoir un autre en harmonie avec son nouvel hébergement, comme Brussels Wings (la question n'est pas tranchée). "Ce sera une seule marque, avec un élément belge, pour la compagnie et pour tous ses vols", a-t-il expliqué. "Avec tous ses ingrédients, on construira quelque chose en 2017 et le management belge à Bruxelles aura la main pour développer cette future marque."
...