Sabena avait d'abord connu un redémarrage via sa filiale régionale Delta Air Transport (DAT). Les actions DAT avaient ensuite été vendues au prix de 1 euro symbolique à SN Airholding, un consortium d'une quarantaine d'investisseurs. Le changement de nom en SN Brussels Airlines avait été annoncé le 15 février 2002. Au démarrage de la compagnie, les avions arboraient toujours le célèbre logo S de la Sabena.

Le nom Brussels Airlines a été adopté le 25 mars 2007 après la fusion de SN Brussels Airlines et de Virgin Express. Les avions étaient alors ornés du logo "b" entouré de sphères rouges qui est resté en vigueur jusque fin 2021.

En septembre 2008, Lufthansa a acquis une participation de 45% dans la compagnie pour 65 millions dans SN Airholding. Brussels Airlines est détenue à 100% par le géant allemand depuis début 2017. En premier lieu, Lufthansa voulait intégrer Brussels Airlines dans sa filiale low-cost Eurowings. Cette décision avait été désapprouvée par le personnel et mi-2019, il a été décidé que Brussels Airlines pourrait toujours voler de ses propres ailes.

Des économies ont été toutefois exigées et celles-ci ont été accélérées par la pandémie de coronavirus qui a éclaté au début de 2020. La flotte a diminué de près d'un tiers, les effectifs d'un quart. Afin de survivre à la crise du coronavirus, Brussels Airlines a également reçu 290 millions d'euros d'aides d'État, complétées par 170 millions d'euros de la société mère.

Belga
© Belga

L'entreprise sort progressivement du rouge. Au troisième trimestre 2021, elle a réalisé un bénéfice opérationnel pour la première fois depuis la crise du coronavirus. Elle affiche aussi un nouveau logo constitué de neuf boules rouges formant un carré.

Sabena avait d'abord connu un redémarrage via sa filiale régionale Delta Air Transport (DAT). Les actions DAT avaient ensuite été vendues au prix de 1 euro symbolique à SN Airholding, un consortium d'une quarantaine d'investisseurs. Le changement de nom en SN Brussels Airlines avait été annoncé le 15 février 2002. Au démarrage de la compagnie, les avions arboraient toujours le célèbre logo S de la Sabena. Le nom Brussels Airlines a été adopté le 25 mars 2007 après la fusion de SN Brussels Airlines et de Virgin Express. Les avions étaient alors ornés du logo "b" entouré de sphères rouges qui est resté en vigueur jusque fin 2021. En septembre 2008, Lufthansa a acquis une participation de 45% dans la compagnie pour 65 millions dans SN Airholding. Brussels Airlines est détenue à 100% par le géant allemand depuis début 2017. En premier lieu, Lufthansa voulait intégrer Brussels Airlines dans sa filiale low-cost Eurowings. Cette décision avait été désapprouvée par le personnel et mi-2019, il a été décidé que Brussels Airlines pourrait toujours voler de ses propres ailes. Des économies ont été toutefois exigées et celles-ci ont été accélérées par la pandémie de coronavirus qui a éclaté au début de 2020. La flotte a diminué de près d'un tiers, les effectifs d'un quart. Afin de survivre à la crise du coronavirus, Brussels Airlines a également reçu 290 millions d'euros d'aides d'État, complétées par 170 millions d'euros de la société mère. L'entreprise sort progressivement du rouge. Au troisième trimestre 2021, elle a réalisé un bénéfice opérationnel pour la première fois depuis la crise du coronavirus. Elle affiche aussi un nouveau logo constitué de neuf boules rouges formant un carré.