La compagnie ne veut toutefois pas donner de chiffres, soulignant que les comparaisons sont difficiles.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce frémissement positif: les réservations sont habituellement en hausse durant les mois de décembre et janvier. L'arrivée de plusieurs vaccins contre le coronavirus pourrait également jouer un rôle.

Du côté du tour-opérateur TUI, on constate aussi une augmentation des réservations. "Il y a deux week-ends, nous avons accordé d'importantes ristournes pour le Black Friday et cela a donné lieu à un premier pic", confirme TUI au journal Het Laatste Nieuws. "Depuis lors, la hausse de la demande se maintient, surtout pour la Grèce, les Iles Canaries et la Turquie."

La compagnie ne veut toutefois pas donner de chiffres, soulignant que les comparaisons sont difficiles. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce frémissement positif: les réservations sont habituellement en hausse durant les mois de décembre et janvier. L'arrivée de plusieurs vaccins contre le coronavirus pourrait également jouer un rôle. Du côté du tour-opérateur TUI, on constate aussi une augmentation des réservations. "Il y a deux week-ends, nous avons accordé d'importantes ristournes pour le Black Friday et cela a donné lieu à un premier pic", confirme TUI au journal Het Laatste Nieuws. "Depuis lors, la hausse de la demande se maintient, surtout pour la Grèce, les Iles Canaries et la Turquie."