"Il va de soi que nous suivons la situation de très, très près. À ce stade, nous misons toujours sur le 15 mai. Dans les prochains jours, nous verrons si cette date est toujours réaliste et nous prendrons une décision définitive", a précisé la porte-parole, au lendemain d'un Conseil national de sécurité qui n'a pas encore réautorisé les voyages à l'étranger.

Début avril, Brussels Airlines avait prolongé de 4 semaines, jusqu'au 14 mai inclus, la suspension de ses vols en raison de la crise mondiale du coronavirus et des restrictions de voyage imposées par de nombreux pays. À l'époque, la compagnie avait affirmé vouloir travailler, pour relancer ses activités, à une offre de vols réduite mais stable qui augmentera progressivement en fonction de la demande et des besoins des marchés qu'elle dessert.

"Il va de soi que nous suivons la situation de très, très près. À ce stade, nous misons toujours sur le 15 mai. Dans les prochains jours, nous verrons si cette date est toujours réaliste et nous prendrons une décision définitive", a précisé la porte-parole, au lendemain d'un Conseil national de sécurité qui n'a pas encore réautorisé les voyages à l'étranger.Début avril, Brussels Airlines avait prolongé de 4 semaines, jusqu'au 14 mai inclus, la suspension de ses vols en raison de la crise mondiale du coronavirus et des restrictions de voyage imposées par de nombreux pays. À l'époque, la compagnie avait affirmé vouloir travailler, pour relancer ses activités, à une offre de vols réduite mais stable qui augmentera progressivement en fonction de la demande et des besoins des marchés qu'elle dessert.