Un projet-pilote était mené dans plusieurs communes depuis février dans le cadre duquel les particuliers pouvaient remettre des colis prêts à être expédiés au facteur venu livrer un colis à domicile.

Les retours du projet ont été "très largement positifs", selon bpost.

Dans la pratique, le particulier doit imprimer l'étiquette d'envoi sur le site de bpost, et peut remettre au maximum deux colis à la fois, pour un poids maximum de 30 kilos par colis.

Un projet-pilote était mené dans plusieurs communes depuis février dans le cadre duquel les particuliers pouvaient remettre des colis prêts à être expédiés au facteur venu livrer un colis à domicile.Les retours du projet ont été "très largement positifs", selon bpost. Dans la pratique, le particulier doit imprimer l'étiquette d'envoi sur le site de bpost, et peut remettre au maximum deux colis à la fois, pour un poids maximum de 30 kilos par colis.