Ces subsides sont dans le collimateur des libraires, qui estiment qu'ils ont un impact négatif sur la vente de journaux dans les librairies. L'association flamande des vendeurs de journaux (Vlaamse Federatie van Persverkopers) s'est tournée vers la Cour européenne de Justice.

Les sites d'information numériques se plaignent également du subside et soulignent que la vente de journaux a fortement baissé au cours des dernières années.

Kris Peeters a donc décidé d'ouvrir le débat. "Imaginez que le contrat ne soit plus attribué à bpost: dans ce cas, il faudra donner suffisamment de temps à un partenaire privé pour se préparer", souligne une porte-parole de Kris Peeters dans les quotidiens.

Ces subsides sont dans le collimateur des libraires, qui estiment qu'ils ont un impact négatif sur la vente de journaux dans les librairies. L'association flamande des vendeurs de journaux (Vlaamse Federatie van Persverkopers) s'est tournée vers la Cour européenne de Justice. Les sites d'information numériques se plaignent également du subside et soulignent que la vente de journaux a fortement baissé au cours des dernières années. Kris Peeters a donc décidé d'ouvrir le débat. "Imaginez que le contrat ne soit plus attribué à bpost: dans ce cas, il faudra donner suffisamment de temps à un partenaire privé pour se préparer", souligne une porte-parole de Kris Peeters dans les quotidiens.