"Nous sommes au début de la procédure", explique le porte-parole de bpost. Un contrôle des comptes et des négociations avec le gouvernement roumain doivent encore avoir lieu. Une offre contraignante pourrait être remise à la fin du processus. Bpost fait valoir qu'elle dispose d'une expérience de plus de dix ans "dans la transformation d'une entreprise postale traditionnelle en une entreprise postale moderne". Une expérience dont l'entreprise belge voudrait faire profiter son homologue roumaine. La poste roumaine emploie quelque 31.000 personnes, pour 26.000 chez bpost. Le chiffre d'affaires de l'entreprise roumaine est toutefois inférieur à celui de bpost (plus de 2,4 milliards d'euros).

"Nous sommes au début de la procédure", explique le porte-parole de bpost. Un contrôle des comptes et des négociations avec le gouvernement roumain doivent encore avoir lieu. Une offre contraignante pourrait être remise à la fin du processus. Bpost fait valoir qu'elle dispose d'une expérience de plus de dix ans "dans la transformation d'une entreprise postale traditionnelle en une entreprise postale moderne". Une expérience dont l'entreprise belge voudrait faire profiter son homologue roumaine. La poste roumaine emploie quelque 31.000 personnes, pour 26.000 chez bpost. Le chiffre d'affaires de l'entreprise roumaine est toutefois inférieur à celui de bpost (plus de 2,4 milliards d'euros).