Dans l'actualité des entreprises, Atos (+5,6%) a profité d'information de nos confrères de BFM Business selon lesquelles l'État français serait favorable à un rapprochement avec Thales. Rappelons qu'Atos est en difficultés depuis plusieurs années en raison du ralentissement de ses activités traditionnelles dans les services informatiques. De plus, son plan stratégique annoncé début juin a précipité le départ de son directeur général Rodolphe Belmer en raison notamment d'un désaccord sur le sort du pôle cybersécurité. La chute de l'action s'est ainsi amplifiée et Atos affiche une perte de plus de 85% en cinq ans.

Sur Euronext Bruxelles, Elia (+2,5%) a repris des couleurs après sa correction des dernières semaines en raison notamment de l'annonce d'une augmentation de capital.

Hors indice, Mithra (+10,4%) a poursuivi sonre bond.

Du côté des baisses, Umicore (-6,9%) a poursuivi sa chuté de ce mercredi après l'annonce de son plan stratégique 2030.

Les opérateurs télécoms ont aussi accentué leurs pertes en raison de l'arrivée d'un quatrième opérateur sur le marché belge. Telenet (-6,5%) a rechuté sous 20 euros pour la première fois depuis 2009.

Dans l'actualité des entreprises, Atos (+5,6%) a profité d'information de nos confrères de BFM Business selon lesquelles l'État français serait favorable à un rapprochement avec Thales. Rappelons qu'Atos est en difficultés depuis plusieurs années en raison du ralentissement de ses activités traditionnelles dans les services informatiques. De plus, son plan stratégique annoncé début juin a précipité le départ de son directeur général Rodolphe Belmer en raison notamment d'un désaccord sur le sort du pôle cybersécurité. La chute de l'action s'est ainsi amplifiée et Atos affiche une perte de plus de 85% en cinq ans.Sur Euronext Bruxelles, Elia (+2,5%) a repris des couleurs après sa correction des dernières semaines en raison notamment de l'annonce d'une augmentation de capital.Hors indice, Mithra (+10,4%) a poursuivi sonre bond.Du côté des baisses, Umicore (-6,9%) a poursuivi sa chuté de ce mercredi après l'annonce de son plan stratégique 2030.Les opérateurs télécoms ont aussi accentué leurs pertes en raison de l'arrivée d'un quatrième opérateur sur le marché belge. Telenet (-6,5%) a rechuté sous 20 euros pour la première fois depuis 2009.