Bourse : les 10 champions français du dividende

Bourse : les 10 champions français du dividende
© Reuters

01_total.jpg © Reuters

France Télécom: 3,71 milliards d'euros © Reuters

Numéro 2 des plus gros dividendes attendus, France Télécom va verser 3,71 milliards d'euros à ses actionnaires. L'opérateur, satisfait de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, à +0,2% sur un an, a revu en légère hausse son objectif de flux de trésorerie (cash flow opérationnel) pour 2011.

Sanofi: 3,48 milliards d'euros © Sanofi

Sur la troisième marche du podium, Sanofi consacrera 3,48 milliards d'euros à ses actionnaires. Le groupe pharmaceutique table sur une baisse de 2 à 5% de son bénéfice par action des activités 2011 par rapport à l'exercice 2010.

GDF Suez: 3,38 milliards d'euros © Reuters

L'énergéticien versera 3,38 milliards d'euros de dividendes. Pour 2011, le groupe français compte sur un bénéfice brut d'exploitation compris entre 17 et 17,5 milliards d'euros.

EDF: 2,13 milliards d'euros © Reuters

Au titre de 2011, EDF versera 2,13 milliards d'euros de dividendes. Pour l'ensemble de l'année 2011, le groupe table sur un résultat brut d'exploitation en hausse de 4 à 6%.

BNP Paribas: 1,98 milliards d'euros © Reuters

Cette année, BNP Paribas consacrera 1,98 milliards d'euros à ses actionnaires. Malgré la dégringolade du bénéfice net pour le 3ème trimestre 2011, en recul de 71% à cause de la dépréciation de ses titres d'État grecs, le groupe bancaire continue de tabler sur une rentabilité de ses fonds propres à 15%.De leurs côtés, les actionnaires des autres banques risquent d'être moins bien lotis. En décembre 2011, Crédit Agricole SA a indiqué qu'il proposerait à l'assemblée générale de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2011. Et début novembre, c'est la Société Générale qui annonçait une décision similaire.

Vivendi: 1,81 milliard d'euros © Reuters

Le groupe français de médias et de télécoms attribuera 1,81 milliard d'euros à ses actionnaires. Pour 2011, Vivendi anticipe un bénéfice net de plus de 2,85 milliards d'euros.

Axa: 1,63 milliard d'euros © Reuters

Cette année, au titre de 2011, l'assureur français versera 1,63 milliard d'euros de dividendes. Malgré un recul de 4,8% de son chiffre d'affaires pour les 9 premiers mois de 2011, Axa a maintenu ses objectifs de son plan stratégique à l'horizon 2015. Ce plan ambitionne une croissance moyenne annuelle de 10% du résultat opérationnel par action et une rentabilité des fonds propres de 15% en 2015.

LVMH: 1,22 milliard d'euros © Reuters

Les actionnaires du groupe de luxe toucheront 1,22 milliard de dividendes. Pour l'ensemble de l'exercice 2011, LVMH se déclare confiant après des chiffres de ventes en hausse de 15% pour les 9 premiers mois de l'année.

L'Oréal: 1,17 milliard d'euros © Reuters

Cette année, le géant français des cosmétiques versera 1,17 milliard d'euros de dividendes. Après des ventes en hausse de 3,9% pour les 9 premiers mois de 2011, L'Oréal compte bien faire mieux que le marché, dont la croissance annuelle est attendue à environ 4%, et réaliser "une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires et de rentabilité."