Le bénéfice par action s'élève à 2,28 euros, contre 1,32 euro par action au premier semestre 2014.

"En supposant qu'il n'y aura pas de changements majeurs quant au climat économique des marchés dans lesquels nous opérons, nous élevons nos perspectives pour l'année 2015", écrivent dans un communiqué les deux patrons du groupe, Anke Schäerkordt et Guillaume de Posch. Ils prévoient désormais un chiffre d'affaires "légèrement en hausse par rapport à l'année 2014", où il avait atteint 5,67 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires au premier semestre s'est établi à 2,78 milliards d'euros, en progrès de 3,8%.

RTL Group fait état d'un marché publicitaire mi-figue, mi-raisin avec des marchés en hausse tant en Allemagne qu'en France et en Espagne mais avec des développements qui restent difficiles aux Pays-Bas, en Belgique et en Hongrie.

Le bénéfice par action s'élève à 2,28 euros, contre 1,32 euro par action au premier semestre 2014. "En supposant qu'il n'y aura pas de changements majeurs quant au climat économique des marchés dans lesquels nous opérons, nous élevons nos perspectives pour l'année 2015", écrivent dans un communiqué les deux patrons du groupe, Anke Schäerkordt et Guillaume de Posch. Ils prévoient désormais un chiffre d'affaires "légèrement en hausse par rapport à l'année 2014", où il avait atteint 5,67 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires au premier semestre s'est établi à 2,78 milliards d'euros, en progrès de 3,8%. RTL Group fait état d'un marché publicitaire mi-figue, mi-raisin avec des marchés en hausse tant en Allemagne qu'en France et en Espagne mais avec des développements qui restent difficiles aux Pays-Bas, en Belgique et en Hongrie.