"La Covid-19 a eu un double effet sur les médias et sur Roularta. D'une part, le marché des lecteurs a connu une belle croissance, avec une hausse des abonnements. Le secteur a d'emblée été jugé 'essentiel' par les autorités, les points de vente sont restés ouverts et la demande d'informations de qualité était élevée. D'autre part, il y a eu dans les premiers temps un effet négatif sur les revenus publicitaires, mais ceux-ci se sont redressés au second semestre", détaille Roularta.

Les marques 'Magazine' représentent en 2020 64% du chiffre d'affaires total, contre 58% l'année précédente. La part des 'Local Media' baisse à 16% (contre 22%). Les activités d'imprimerie pour compte de tiers demeurent en ligne avec 2019: environ 14% tandis que les revenus des événements et des voyages des lecteurs ont été très faibles. Les revenus publicitaires, tous segments confondus, affichent 36% du chiffre d'affaires total en 2020, contre 42% en 2019.

Grâce au déconfinement partiel à l'automne, la baisse du chiffre d'affaires du premier semestre (-18,5% par rapport au premier semestre 2019) a été ramenée à -13,4% pour l'ensemble de l'exercice, comparé à 2019.

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale de distribuer sur l'ensemble de l'exercice 2020 un dividende brut de 1,00 euro par action. En 2020, le dividende sur l'exercice 2019 de 0,50 euro a été passé en raison des incertitudes concernant la crise du coronavirus.

(Belga/communiqué)

"La Covid-19 a eu un double effet sur les médias et sur Roularta. D'une part, le marché des lecteurs a connu une belle croissance, avec une hausse des abonnements. Le secteur a d'emblée été jugé 'essentiel' par les autorités, les points de vente sont restés ouverts et la demande d'informations de qualité était élevée. D'autre part, il y a eu dans les premiers temps un effet négatif sur les revenus publicitaires, mais ceux-ci se sont redressés au second semestre", détaille Roularta. Les marques 'Magazine' représentent en 2020 64% du chiffre d'affaires total, contre 58% l'année précédente. La part des 'Local Media' baisse à 16% (contre 22%). Les activités d'imprimerie pour compte de tiers demeurent en ligne avec 2019: environ 14% tandis que les revenus des événements et des voyages des lecteurs ont été très faibles. Les revenus publicitaires, tous segments confondus, affichent 36% du chiffre d'affaires total en 2020, contre 42% en 2019. Grâce au déconfinement partiel à l'automne, la baisse du chiffre d'affaires du premier semestre (-18,5% par rapport au premier semestre 2019) a été ramenée à -13,4% pour l'ensemble de l'exercice, comparé à 2019.Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale de distribuer sur l'ensemble de l'exercice 2020 un dividende brut de 1,00 euro par action. En 2020, le dividende sur l'exercice 2019 de 0,50 euro a été passé en raison des incertitudes concernant la crise du coronavirus.(Belga/communiqué)